Magazine Culture

Réformes de l'enseignement, des avancées et de la réserve

Publié le 24 mars 2009 par Actualitté
Le décret sur la réforme du statut d'enseignant-chercheur qui a été réécrit le 06 mars par Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur et quatre syndicats, devait être vu hier par le comité technique paritaire des personnels de statut universitaire (CTPU). La réunion a été repoussée à aujourd'hui. Profitant de ce délai la ministre a invité les syndicats à participer à ce CTPU afin de préciser certains points.
Il est notamment prévu de réfléchir à « l'équilibre dans les décisions de promotion », mais aussi aux « congés pour recherche », à la « question des heures complémentaires ». La ministre s'adressant aux syndicats a même précisé que les « autres questions que vous souhaiterez évoquer » pourront être discutées.
En outre, Valérie Pécresse voudrait aussi « entrer en discussions sur les questions concernant la recherche, son organisation, son développement, les relations entre les universités et les organismes ».
Du côté de la réforme de la formation des enseignants les propositions de Xavier Darcos laissent un peu les syndicats sur leur faim. Si certains reconnaissent que le ministre de l'Éducation nationale a fait un pas vers eux, ils restent quand même sur leur réserve et maintiennent les journées d'action. C'est le cas du SE-Unsa qui note « une ouverture mais encore trop d'insuffisances ».
D'autres, sont plus tranchés comme le collectif SLU qui révèle l'AFP, ne voit « pas de recul, mais une énième manoeuvre ». Les avis sont donc encore partagés, et tous ne fixent pas la même limite pour rendre les négociations de nouveau possibles.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine