Magazine Internet

Facebook : piège à cons ?

Publié le 04 septembre 2007 par Nico

Le fait de ne pas utiliser facebook est-il un handicap dans le monde 2.0 ?
Vraiment, j'ai du mal. Je me suis inscrit il y'a quelques mois (au même moment où je débutais ce blog), et décidément, je n'accroche pas. Outre la présentation on ne peut plus bordellique, les fonctionnalités offertes me laissent pantois.

Comme à la récré

Certes certains trouveront une jouissance démesurée dans la pratique du jet virtuel de nourriture (food fight), de la baston par électron interposé (super poke), d'autres verront leur ego exhacerbé en comptant leur centaine d'amis et le nombre de cadeaux (gift) qu'il reçoivent, et les plus misérables pourront renouer contact avec leur copine d'enfance perdue au détour d'un bal de fin d'année mal négocié. Mais moi non. Je ne comprends même pas l'utilité d'un tel outil.
D'ailleurs, plus je m'aventure dans ces mondes virtuels, plus je trouve ces réseaux sociaux inutiles et inintéressants. Oui mais qui dit réseau social dit communauté, groupe. J'ai bien essayé de rejoindre des groupes, mais leur gestion est pour le moins hasardeuse et on s'éloigne très vite des sujets qui auraient initialement pu intéresser les membres. On se retouvre vite dans la configuration "vie réelle" où la qualité des rapports entre les gens décroit avec l'augmentation du nombre de membres d'un groupe. Et comme (sur Facebook particulièrement) tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, les échanges deviennent vite lassant.
J'ai bien tenté de créer un groupe il y'a 3 mois (ouai, super : 11 membres, 3 discussion topics, 16 wall posts), mais rien d'excitant. Et puis je ne me sens pas l'âme d'un animateur.
Bref, Facebook, c'est pas pour moi, de toute façon je ne joue pas aux échecs parcequ'il y'a trop de joueurs (merci M'sieur Desproges).

Alors à qui profite le crime ?

La seule chose qui me semble potentiellement intéressante dans Facebook, c'est le développement de l'outil. Ils s'en donnent à coeur joie ! Un nouveau plugin toutes les 10 minutes environ. C'est propre, ça marche bien, mais ça ne sert pas à grand chose.

Conclusion

Oui, Facebook a une utilité, et ce site est peut-être (temporairement du moins) en train de changer relations entre les gens (c'est vrai que c'est bien de pouvoir rester en contact avec des amis qui sont loins), mais soit je n'y suis pas prêt, soit je n'ai pas saisi la subtilité des nouveaux liens sociaux (pas seulement ceux limités à l'utilisation d'un clavier et d'un écran), soit je suis encore plus cons que les cons qui l'utilisent.

D'autres idées sur Facebook


En tout cas, c'est pas demain que je vais aller faire un tour sur Twitter...


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (6)

Par oupala
posté le 30 juin à 07:13
Signaler un abus

salut,face book c'est un peu pour se la raconter,si j'ai envie de voir mes amis je prend le bus le métro le train ou je marche,je fazis un ciné un resto ou une piscine que sais je encore,a part si y sont loin oui,mais je vois pas l'interet,pour les ados a la rigueur parce qu'il ne peuvent pas sortir comme ils veulent pour les grans garçon et les filles en age de sortir toute seule,c'est vraiment nul

Par roland
posté le 17 janvier à 19:04
Signaler un abus

tout est dans le titre : facebook piege à cons reseaux sociaux piege à cons et à geeks.

Par un passant
posté le 24 novembre à 18:56
Signaler un abus

Faut savoir s'amuser dans la vie, si t'es pas foutu de comprendre que les gens veulent garder des contacts ou sont heureux de retrouver des gens c'est bien dommage.

Je ne suis pas adepte des applis facebook mais niveau amis c'est nettement plus facile pour la communication et retrouver des gens.

Fin maintenant il faut des amis pour cela, à voir vos dire je suppose que vous n'en n'avez pas beaucoup.

Par DEEPSA
posté le 16 mai à 20:58
Signaler un abus

join voyage en rajasthan at facebook..

Par AAlain
posté le 04 mai à 23:17
Signaler un abus

"a qualité des rapports entre les gens décroit avec l'augmentation du nombre de membres d'un groupe"

Exact ! Je dirais même plus : "a qualité des rapports entre les gens décroit avec l'augmentation de la fréquentation des réseaux sociaux".

Et si on parlait avec ses voisins, en réel, plutôt que virtuellement avec des "amis" du bout du monde ? Les réseaux sociaux ne facilite pas les relations, elles les détruisent.

Par johnny moumoute
posté le 09 décembre à 23:38
Signaler un abus

moi je n'ai ni blog, ni facebook , ni tweeter, ni copaindavant etc.

vive la bière et les 4l savane.

A propos de l’auteur


Nico Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines