Magazine Cuisine

Au Moulin à Poivre (Seraing)

Par Fredcolantonio

A Seraing, une foule de restos sont disponibles. Plusieurs sont d’ailleurs déjà chroniqués sur Mes Restos Préférés. Au Moulin à poivre est de ces restos sérésiens. Il s’agit d’un resto chic de fine cuisine française. Soyez attentif en vous y rendant : il ne jouit pas d’une visibilité maximale. Attention donc à ne pas passer à côté sans le voir ; comme nous faisons le maximum pour vous, il y a même une photo de la façade en fin de chronique… Si on peut aider, hein ? ;)

Le Moulin à poivre, c’est avant tout un dépaysement : qui croirait qu’en plein Seraing, on peut voyager et se retrouver dans une masure des Ardennes ou de la France profonde ? Comprenez-nous bien : l’intérieur est chic. Ce qu’il y a, c’est qu’il présente cette touche de lointain, d’étranger… de dépaysement quoi !

Dès le pas de porte franchi, vous serez accueilli avec distinction et discrétion. Vous serez convié à vous rendre dans le petit salon. Vous pourrez y prendre l’apéritif tout en consultant la carte. Très agréable pour opérer un choix réfléchi tout en étant assis dans un environnement plus que confortable.

L’apéritif maison nous met à l’aise. Il est raffiné tout en restant léger. Pour le menu, mon choix se porte sur :

  • en entrée : carpaccio de canard landais, parfumé au basilic, huile d’olive et focaccia grillée
  • en plat de résistance : variation autour de l’agneau (la noisette d’Agneau, la côte d’Agneau, la brochette de ris d’Agneau au Romarin).

Il y aura même un dessert (décidé en fin de repas) : la crème brûlée parfumée à la vanille.

Nous sommes conviés à passer en salle : le repas va bientôt commencer ! Arrive d’ailleurs l’amuse-bouche, triplement composé : mousse de foie gras, carpaccio de boeuf et copeaux de parmesan, et soupe provençale. Dressé sobrement, le goût des différents éléments se révèle plutôt passe-partout, un peu commun.

L’entrée est joliment dressée : le canard landais, avant d’être présenté en carpaccio, était roulé avec le basilic, dont le goût l’imprègne avec justesse. Le tout est plaisant, à une exception près : trop d’huile, malheureusement. Le carpaccio baignait vraiment dans l’huile, ce qui noya un peu le goût de l’ensemble.

Le temps d’attente entre les plats est vraiment très bien ; ni trop ni trop peu. C’est donc avec une impatience de dégustation et non d’attente que la variation autour de l’agneau m’est servie.

La viande est accompagnée de légumes croquants cuits à la vapeur et pommes au four. Le plat est correct et l’agneau préparé avec rigueur. Peut-être trop ? Je ne sais pas dire pourquoi, mais ce plat, pourtant très très bon, laisse un goût d’inachevé. Il manquait probablement un trait de fantaisie du chef pour donner du panache à l’assiette. Il demeure néanmoins une valeur fiable à choisir si vous voulez manger de l’agneau ; sans grande surprise, mais très bien préparé.

En dessert, je craque pour la crème brûlée parfumée à la vanille, qui vient confirmer l’impression amorcée par le plat : le dessert est bon et bien préparé… mais il lui manque un petit quelque chose pour le transcender.

Au final, le repas est très correct et se déroule dans un cadre dont nous saluons la finesse et le goût. Les plats sont très bons également, même si une petite touche de fantaisie serait la bienvenue pour marquer les esprits.

Nous vous recommandons le restaurant “Au moulin à poivre” à Seraing pour vos repas d’affaires et moments feutrés. Vous profiterez, sur la terrasse en été, de la cuisine du chef Jean Collette et des conseils de Carole Collette, sommelier.

Menu :

  • Entrée : carpaccio de canard landais, parfumé au basilic, huile d’olive et focaccia grillée
  • Plat : variation autour de l’agneau (noisette d’Agneau, côte d’Agneau, brochette de ris d’Agneau au Romarin)
  • Dessert : crème brûlée parfumée à la vanille

Points forts :

  • Cadre
  • Accueil au salon
  • Service
  • Préparation des plats
  • Tempo du repas (temps d’attente très juste, ni trop ni trop peu)

Points d’amélioration :

  • Petit manque d’originalité dans les saveurs
  • Service parfois un brin trop précieux (allez, il faut bien trouver quelque chose à dire ;) )

Infos :

Cotes globales :

  • Accueil et service : 7.5/10
  • Cadre : 8/10
  • Qualité de la nourriture : 8/10
  • Rapport qualité/prix : 7/10
Moulin Poivre (Seraing)
Le Moulin à poivre - vue extérieure
Moulin Poivre (Seraing)
L'enseigne du Moulin à poivre
Moulin Poivre (Seraing)
L'accueil se fait au petit salon

Moulin Poivre (Seraing)
Apéritif maison
Moulin Poivre (Seraing)
La carte du Moulin à poivre
Moulin Poivre (Seraing)
La carte, déployée, du Moulin à poivre

Moulin Poivre (Seraing)
Le cadre, chic, du resto
Moulin Poivre (Seraing)
La table dressée du Moulin à poivre
Moulin Poivre (Seraing)
La cave à vin

Moulin Poivre (Seraing)
Le coin véranda
Moulin Poivre (Seraing)
Amuse-bouche
Moulin Poivre (Seraing)
Le Carpaccio de canard landais

Moulin Poivre (Seraing)
La variation autour de l'agneau
Moulin Poivre (Seraing)
La crème brûlée

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fredcolantonio 171 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte