Magazine Cinéma

Red Tails: Quand Lucas volera, tu seras chef d’escadrille !

Par Nemosandman

Red Tails

“Vivement que je bâcle cette seconde trilogie, j’ai un autre projet trop bien sur le feu !” annonçait Georges Lucas lorsqu’on lui posait la question en 1998 sur ces futurs productions… Cet autre projet c’est un film sur la célèbre escadrille de chasse composée uniquement de pilotes noirs les Tuskegee Airmen. Des As aux commandes de leur P51 mustangs à queue rouge (Red Tails), protégeant les bombardiers en raid au dessus du IIIeme Reich, engageant des batailles homériques contre les bolides de Luftwaffe, dont les premiers avions à réaction les fameux Me262. Il y a de quoi faire un film à la fois humain et spectaculaire sachant que cela fera belle lurette qu’un film sur l’aviation ne se retrouvera pas engoncé dans les clichés les plus lourdingues… Heureusement il y a eu Hotshot !

Red Tails

En 1941, le gouvernement US, décide de créer une unité composée exclusivement de pilotes afro-américain. Installée à Tuskegee, en Alabama, la ville de naissance de Rosa Parks, ce centre de formation permis à un millier de jeunes noirs de réaliser leur rêve à la barbe de la politique ségrégationniste reléguée à l’époqie par l’opinion publique persuadée de l’incapacité des noirs en général à occuper des postes importants dans la société…

Les aviateurs de Tuskegee étaient donc de jeunes soldats qui en voulaient vraiment! Tous déterminés à devenir un exemple pour leurs frères de couleur, ils ont surmonté les difficultés et les préjugés d’une époque où beaucoup de gens pensaient que les noirs étaient moins intelligents que les blancs. Venus de tous les états, ils étaient d’abord déterminés à défendre leur pays et à démontrer leur haut degré de patriotisme. Après sélection, ceux qui possédaient les capacités physiques et mentales pour devenir pilotes, navigateurs ou bombardiers formèrent la première promotion de cadets. Les autres devaient apprendre les différents métiers nécessaires au fonctionnement d’une unité en campagne depuis les mécaniciens aux armuriers en passant par les différentes postes administratifs. Se sont ainsi plus de 10 000 hommes qui au total ont été recrutés dans le cadre de la mise sur pied d’une force aérienne afro-américaine.

Red Tails

450 pilotes formés à Tuskegee servirent en Afrique du Nord puis en Europe au sein du 99th Fighter Squadron puis du 332nd Fighter Group. En Afrique du Nord, en avril 1943, le 99th FS débuta l’entraînement sur des vieux Curtiss P-40 Warhawk (les mêmes que les tigres volants, donc des coucous démodés au niveau perf’) . Puis se fut la campagne de Sicile, l’Italie jusqu’en juillet 1944. A cette époque, ils seront rattachés au 332th FG qui faisait lui-même partie de la 15th Air Force. Malgré leur haut degré d’entrainement, les pilotes du 332th FG devaient faire face au racisme généralisé et aux humiliations constantes.

Courageux et professionnels, les hommes du 332th Fighter Group se taillèrent une solide réputation au sein des groupes de bombardiers qui placés sous la protection de leurs P51 Mustang à queue rouge ne perdirent jamais l’un des leurs du fait de la chasse ennemie! C’est sans doute la seule unité de chasse de l’USAAF à pouvoir se prévaloir d’une telle performance ! Paradoxalement, les pilotes et membres d’équipages des bombardiers ne savaient même pas qu’ils devaient ainsi leur salut à des pilotes noirs que beaucoup d’entre eux considéraient comme “inférieurs”. 66 pilotes du 332nd Fighter Group perdront la vie et 32 autres seront abattus et fait prisonniers au cours de ces combats.

Au sein de l’escadrille, l’as le plus célèbre est Lee Archer qui sera vraisemblablement joué par Cuba Gooding Jr… (Déjà interprété par Lawrence Fishburn dans le téléfilm de 1995 The Tuskegee Airmen)

Red Tails

“Raid Tails” est produit par Rick McCallum et Charles Floyd Johnson et réalisé par Anthony Hemingway (”The Wire,” “Battlestar Galactica”) et le scénario est signé par John Ridley (”U Turn”) d’après une histoire de George Lucas. Alors pour réussir ce tour de force on sait que la technologie est plus qu’au point. Il suffit de voir les documentaires “Dogfights” sur la chaine Histoire. L’histoire avec un grand “H” offre des situations et des enjeux dignes d’un grand scénario. Espérons que nous nous retrouverons pas avec ces clichés enchainant retour à la base pseudo romantiques et missions aériennes en CGI. Ce qui fait le succès d’un film ce sont les personnages, les péripéties… avec un peu de chance John Ridley va dépoussiérer le genre !

John Ridley et Anthony Hemingway
John Ridley et Anthony Hemingway

John Ridley est d’abord un stand up comedian, auteur de sitcoms (Martin, Le Prince de Bel Air), de livres et de scénarios… Il a même écrit une pièce de théatre “Ten Thousand Years” sur les Kamikaze pendant la seconde guerre mondiale. C’est certain que sur “Raid Tails” il a du se sentir investi d’une “mission sacrée”… reste à voir si cela l’a inspiré ou paralysé ! Anthony Hemingway est un jeune réalisateur venant de la vague de séries de qualité et ayant réalisé des épisodes pour The Wire ou encore Battlestar Galactica. George Lucas en réunissant ses deux talents joue franchement la carte de la couleur afin de rendre hommage au héros du 332nd Fighter Group ! J’en connais qui vont voir si “l’Homme Africain n’est pas assez entré dans l’histoire” !!! (extrait du discours «à la jeunesse africaine», écrit par Henri Guaino et lu par Nicolas Sarkozy en juillet 2007 au Sénégal)

Dogfights

Sur la chaine Histoire on a pu voir quelques reconstitutions des célèbres combats aériens des Tuskegee dans la série “Dogfights”.

Un superbe article raconte toute l’histoire des Tuskegee sur http://www.cieldegloire.com/.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nemosandman 140 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines