Magazine Culture

Exclu : Rencontre avec Raphael Lenglet de la série "Les Bleus" !

Publié le 07 avril 2009 par Veryfriendly
Les Bleus sont des jeunes gens comme les autres avec leurs bonheurs et leurs déprimes, leurs désirs et leurs angoisses, leurs passions et leurs colères, leur incompétence et leur envie de bien faire, leurs certitudes et leurs maladresses… surtout leurs maladresses. Ils s’aiment, s’engueulent et s’embrouillent mais quand la tempête se lève, ils se tiennent toujours la main.

VF : Comment définirais-tu ton personnage d'Alex ?
RL : Alex Moreno, je le résume a "beaucoup de bruit pour rien" c'est une grande gueule mais au final assez flippé de l'autorité, de ses sentiments pour Laura , et de sa fonction même de policier, car il n'est pas toujours à sa place, et il n'a pas encore réellement compris ce que l'on attend de lui en tant que policier. C'est un instinctif, c'est aussi, c'est le plus gamin de tous et en même temps il peut parfois faire preuve d'une certaine finesse, mais c'est très très rare !

VF : A quel rythme s'enchaine le tournage des épisodes?
RL : Les tournages s'enchainent en fonction des contraintes de production, grille de chaine, écriture des scénarios et emploi du temps de chacun, c'est assez complexe, d'où une certaine attente entre les saisons, mais on cherche à y remédier.

VF : Tu es acteur, auteur, comédien, quel est le plus agréable?
RL : J'ai pris autant de plaisir à écrire pour caméra café qu'a jouer la comédie, j'ai une passion globale pour les deux, et chez moi l'un nourri l'autre. Mais mon rêve ultime c'est de réaliser...

VF : As-tu un autre savoir faire caché ? La danse peut-être?
RL : J'ai pu récemment jouer chanter et danser au théâtre, pour la première fois....Ce fut une expérience terrifiante et vraiment stimulante, j'ai énormément de respect pour les gens qui chantent en public,le jeu peut etre diversement apprécié, mais la fausse note est universelle et 100 % des gens l'entendent...

VF : La série affiche une totale décontraction sur les sujets homo et les collègues sont tous friendly. Cela participe-t-il du succès? As-tu des retours sur ce sujet?
RL : La série est très clairement gay-friendly, sans en faire des caisses non plus, quand on regarde bien la sexualité de Kevin ne lui pose quasiment aucun problème, il n'affronte aucune homophobie au commissariat de la part de ses collègues. Ce qui peut surprendre...
D'ailleurs on avait modifié une scène avec Nicolas et Didier Le Pecheur, car dans le script originel Alex réagissait étonnamment bien à la découverte de l'homosexualité de Kevin.
On a improvisé une scène plus tendu et juste à mon sens, ou Alex réagit mal, avant d'évoluer plus tard dans la série.
Il ne s'agissait pas de dénoncer quoique ce soit mais de dépeindre une certaine réalité, sans en rajouter non plus...
C'est assez original au final de la part des scénaristes de traiter l'homosexualité, la diversité, le sexisme, sans en faire une montagne, un problème...ni un ressort dramatique et pathos...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Veryfriendly 375345 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines