Magazine Hockey

40 ans et toujours fringants !

Publié le 07 avril 2009 par Masterfuneral

Plusieurs joueurs de la LNH ont décidé de prolonger leur carrière à défaut de bien performer. Quelques-uns continuent à bien performer même si leur âge est avancé. À travers cet article, il sera question des joueurs ayant 40 ans et plus, de même que leurs statistiques et leurs impacts sur le club.
Débutons par les moins âgés :
6) Brendan Shanahan : 40 ans (New Jersey) :
Cette saison, ses statistiques sont : 31 matchs, 6 buts et 7 passes et une fiche de plus ou moins de -2. Les Devils l’ont signé le 15 janvier 2009, cela fut une très bonne signature pour eux. Car, on peut dire que Shanahan peut apporter de la robustesse devant le filet sur l’avantage numérique, en plus d’avoir de bonnes mains pour marquer. Shananhan est reconnu aussi pour avoir un très bon leadership dans le vestiaire.
5) Teppo Numminen : 40 ans (Buffalo) :
Ses statistiques en ce qui le concerne cette saison sont : 56 matchs, 2 buts et 14 passes et une fiche de plus ou moins de -6. Il n’a pas joué l’an passé, ce qui a nuit à la défensive des Sabres. Tout le monde pensait qu’il annoncerait sa retraite en début de saison mais ce ne fut pas le cas. Il apporte aux Sabres une certaine stabilité à la ligne due à sa grande expérience et peut même, à l’occasion, appuyer l’attaque avec son talent inné pour faire une bonne première passe.
4) Curtis Joseph : 41 ans (Toronto) :
Observons ensemble ses statistiques pour cette saison : fiche de 5-8-1, moyenne de 3.60 et un taux d’efficacité de .867 %. En joignant les Leafs en début de saison, il savait qu’il ne serait pas le gardien partant, mais, considérant le talent limité des joueurs des Leafs, on peut dire qu’il a performé au-dessus de ses moyens malgré son âge.
3) Mark Reechi : 42 ans (Boston) :
Ce dernier totalise cette saison : 20 buts, 34 passes et une fiche de plus ou moins de -16 en 76 matchs. Il a commencé la saison avec le Lightning et a très bien performé avec eux. Les Bruins ont fait son acquisition le 4 mars 2009 due à son expérience dans les séries. Il a obtenu pas moins de 7 buts en 14 matchs depuis son arrivée et on peut mentionner qu’il fait partie des récents succès des Bruins. Rajoutons qu’il possède un sens exceptionnel du hockey et c’est pour cette raison qu’il performe encore très bien même à 42 ans.
2) Claude Lemieux : 43 ans (San Jose) :
Pour cette saison, ses statistiques sont : 0 but, 1 passe, une fiche de plus ou moins de -3 en 16 matchs. Il a surpris tout le monde en début de saison, en déclarant qu'il voulait faire un retour dans la LNH. Les Sharks ont cru en lui et ce, en lui offrant un contrat des ligues mineurs (24 novembre 2008), pour ensuite le rappeler de leur club-école le 19 janvier 2009. On peut constater qu’il n’a pas d’impact côté statistiques, mais il doit apporter beaucoup dans le vestiaire et donner de nombreux trucs aux jeunes des Sharks. Il a toujours été considéré comme un joueur de séries, donnant toujours des performances exceptionnelles dans cette situation. Est-ce que nous pourrons voir Lemieux performer plus en séries ? Peut-être !
1) Chris Chelios : 47 ans (Detroit) :
Chelios n’a aucun point en 26 matchs cette saison, cela étant dû au fait qu’il a subi deux grosses blessures (fracture du tibia à deux reprises). Depuis maintenant quelques saisons, son apport offensif n’est plus aussi important qu’il l’était auparavant. Comme 5e ou 6e défenseur, il apporte une stabilité incroyable à la ligne d’une équipe dû à son jeu défensif et son expérience ; le tout faisant de lui un des bons défenseurs de la Ligue dans sa zone. Il est une inspiration pour plusieurs. Le dernier joueur à avoir joué à 50 ans est Gordie Howe et Chelios mentionne souvent qu’il aimerait faire la même chose.
Voici d’autres joueurs qui sont à l’aube de leur 40 ans et qui ont un impact important pour leur équipe : Sergei Federov (Washington), Jeremy Roenick (San Jose), Rob Blake (San Jose), Temmu Selanne (Anaheim), Joe Sakic (Colorado), Mathieu Schneider (Montréal) et Dwayne Roloson (Edmonton). Ils ont tous 39 ans et performent encore très bien.
En guise de conclusion, on peut affirmer que même à 40 ans et plus, un joueur de hockey peut avoir un impact important dans une équipe. La plupart du temps, le leadership est la principale cause de cette importance !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Masterfuneral 415 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines