Magazine Cinéma

Les Cavaliers de l'Apocalypse

Par Ffred

Metropolitan FilmExport
L'histoire

Depuis la mort de sa femme, Aidan Breslin, policier, n'est plus aussi proche qu'avant de ses deux jeunes fils, Alex et Sean. Il se trouve soudainement accaparé par une enquête sur des meurtres en série d'une perversité rare qui semblent liés à la prophétie biblique des cavaliers de l'Apocalypse. Le Cavalier blanc est un maître de la tromperie assoiffé de conquête. Le Cavalier rouge est un guerrier rusé, qui sait dresser les hommes les uns contre les autres. Le Cavalier noir est un tyran sombre et manipulateur qui a toujours un coup d'avance. Le Cavalier pâle est un bourreau d'une force surhumaine, déterminé à répandre la mort avec une précision chirurgicale...Plus l'enquête d'Aidan avance, plus il découvre, horrifié, qu'il semble avoir un lien avec les quatre suspects... Le jeu de piste ne fait que commencer. Quatre Cavaliers. Quatre victimes sans lien apparent entre elles. Quatre secrets... Viens et regarde.

Dennis Quaid. Metropolitan FilmExport
Zhang Ziyi. Metropolitan FilmExport
Dennis Quaid. Metropolitan FilmExport

Mon avis
Une production médiocre d'un producteur/réalisateur plutôt médiocre spécialiste de remakes pas franchement utiles de films d'horreur. Plus le film avance plus on est consterné. Difficile de dire ce qui est le plus mauvais du scénario, de la mise en scène ou de l'interprétation. Sans doute les trois à la fois. L'histoire est d'un suspens navrant, vu et revu, mélange insipide et sans talent de Silence des agneaux, de Seven et de Saw. Pas mieux que tous les sous-produits de ces films sortis depuis. Les rebondissements sont avec des gros sabots, la moral est écœurante, la fin à pleurer (de ridicule). Dennis Quaid est totalement inconsistant et n'est même pas bon quand il fait la grimace (comme c'est presque tout le long du film...). On se demande ce que vient faire là Zhang Ziyi, magnifique dans plusieurs films de Zhang Yimou, dans Mémoires d'une geisha ou chez Wong Kar-Wai. Elle n'est pas du tout crédible ici, voir insupportable. Je ne connaissais de ce film que l'affiche, et les interprètes qui m'ont attiré. A tort donc. Un film à ne surtout pas voir...
Zhang Ziyi et Dennis Quaid. Metropolitan FilmExport

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines