Magazine Culture

Sara Lov : la douceur qui fait mal au coeur...

Publié le 07 avril 2009 par Exnight
C'est l'album que j'écoute le plus en ce moment. Je ne peux pas m'en empêcher. C'est compulsif. Lorsque j'allume mon iPod, j'ai comme un besoin urgent d'écouter le premier album de Sara Lov, "Seasoned Eyes Were Beaming".
Pourtant, il y a quelques semaines, en découvrant son EP, "The Young Eyes", je ne pensais pas en parler. J'ai même envoyé un petit mail à Saab pour son blog car cette découverte me semblait plus proche de ses goûts et de sa ligne éditoriale.
Complètement enivré par les mélodies aériennes et la voix angélique de cette Californienne ancienne diva de la dream pop, je ne peux toujours pas m'empêcher de frissonner en entendant des mots comme "What kind of animal are we? / I should have never let you into me / But I never, never learned to swim / Until you came around and pushed me in."
Je ne sais toujours pas ce que ça veut vraiment dire mais ça raisonne en moi avec une sorte de proximité indescriptible.
Et tout l'album est à cette image... A découvrir d'urgence, donc...
... Avec en prime une reprise carrément sublime de "My Body is a Cage" de Arcade Fire sur le EP, "The Young Eyes".
MySpace de Sara Lov

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exnight 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine