Magazine Conso

La vie petrifiee

Publié le 11 avril 2009 par Lorraine De Chezlo
de Nils Trede Roman - 135 pagesEditions Quidam - août 2008
Xavier, homme assez solitaire, vit sur son île et sur l'autre, voisine. Sur l'une il tient un restaurant avec sa mère, mourrante, et sur l'autre, il exerce la profession de médecin de police. Un soir pluvieux entre dans son restaurant un beau jeune couple. Dès le premier instant il n'a d'yeux que pour la jeune femme, simple et jolie. Il les sert mais l'épie, et désormais fera tout pour la recroiser, la connaître, l'aider, entrer dans sa vie.

Il ira même jusqu'à acheter l'appartement qu'elle convoitait pour son couple en sachant qu'elle n'en avait pas les moyens... Le comportement obsessionnel de Xavier flirte parfois avec la folie.
Extrait :"Elle a posé une des mains du garçon sur sa poitrine. Elle était si émue qu’on voyait cette main bouger avec les battements de son coeur. Au début j’avais un petit doute, mais je ne me trompais pas : on voyait la main bouger sur son coeur. Je suis rentré dans la cuisine pour y déposer la nouvelle commande, puis j’ai ouvert la bouteille de vin et je l’ai apportée à leur table. J’ai versé un fond dans le verre du garçon. Alors, et c’était un geste exceptionnel que j’avais rarement observé auparavant, il a tendu le verre à la fille pour qu’elle aussi, elle dise si elle voulait bien prendre ce vin. Son geste était d’autant plus curieux qu’il s’agissait sans aucun doute d’un vin de qualité supérieure et qu’il était donc prévisible qu’elle n’allait pas le refuser. Une fois de plus il n’y avait aucune utilité dans son geste, aucune raison objective. Ce n’était que pour le geste en lui-même. Bien sûr elle a accepté le vin. Elle était ravie même. Je peux donc dire que c’était un geste révélateur du rejet de l’autorité masculine, et qui signifiait : nous sommes pareils. Il n’y a pas de différence entre nous."
Ce roman est envoûtant. C'est peut-être au démarrage, la classique "histoire d'un mec qui tombe amoureux de la fille", mais, premièrement l'écriture est très belle, et deuxièmement, cela fait place progressivement à un malaise qui nous écarte de la romance fleur-bleue. L'écriture de Nils Trede crée un univers à la fois très réaliste, très concret - on imagine son quotidien entre l'Ïle Saint Louis et l'Ïle de la Cité, à Paris, et ses métiers qu'il connaît bien puisqu'il est lui-même médecin - et à la fois, très intime, porté sur les pensées irrationnelles ou non de son personnage, sur l'imagination qui joue des tours, et le comportement incontrôlé parfois...Ce premier roman, La Vie pétrifiée, est un bonheur, un livre court savoureux et étonnant, qui me fait aimer les hasards des errances bibliothécaires. L'avis de Feint - Critiques LibresPremières pages du roman - L'Humanité

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines