Magazine Cinéma

Dead and Gone : un zombie qui a la peau dure !!!

Par Tom

Dead and Gone : un zombie qui a la peau dure !!!

Laissez-moi vous parler de "Dead and Gone"... Non pas la chanson composée par le duo T.I. - Justin Timberlake et qui cartonne en ce moment sur les fréquences mais du film d'horreur "Dead and Gone", un "subtile" mariage (si vous voulez !) entre une mésaventure de zombies (encore une !) et une comédie noire... Noire comme de l'encre. Réservé aux initiés du genre, ce long-métrage américain de 2008, réalisé par Yossi Sasson, n'a peut-être pas la carrure budgétaire d'une grosse production hollywoodienne mais il a toutefois pu compter sur la plume d'Harry Shannon, un auteur-compositeur très en vogue qui a plus d'une fois visité le monde de l'étrange et celui des revenants. Ca tombe assez bien si l'on se réfère à l'intrigue de ce "Dead and Gone"...

Dans la panade (financièrement) jusqu'au coup, Jack Wade (Quentin Jones) doit s'occuper tant bien que mal de son épouse plongée depuis peu dans le coma. Tentant d'échapper à la civilisation et aux lots incessants de problèmes qui en émanent, Jack se réfugie dans une cabane isolée dans laquelle toute une famille a été massacrée. Ignorant ce macabre fait-divers, Jack tente de survivre avec son épouse jusqu'au jour où, la pression étant trop forte, notre ami pète littéralement les plombs et tente de liquider, purement et simplement, sa moitié... Ca tombe très mal, cette dernière n'a aucune envie de mourir.

Shannon a apparemment voulu nous lancer ici dans un petit film d'horreur total aux allures de Milk-shake rouge sang mêlant du "Evil Dead" (pour son côté, cabane aux esprits), du "Shining" (pour son côté, "je pète les plombs et je me soigne à coups de hache") et, bien entendu, du film de morts-vivants. Reste à savoir si ce cocktail prendra et surtout s'il ne sera pas trop indigeste pour les fans du multi-genre !?

Côté casting, "Dead and Gone" joue la carte de la "porte ouverte" aux espoirs (?) du cinéma U.S. avec Zack Ward, soldat d'élite affrontant les zombies de "Resident Evil II", Kyle Gass, grand ami de Jack Black, Quentin Jones, plus habitué au petit écran au même titre que Gillian Shure, furtivement vue dans le "Paranoiak" de Shia LaBeouf.

Le film de Yossi Sasson était, à l'origine, uniquement destiné à une exploitation en DVD sur le sol américain. Toutefois, grâce à l'engouement qui suivit la sortie de ce titre, "Dead and Gone" s'offre aujourd'hui les devants de la scène bruxelloise à l'occasion d'une projection exclusive, cette nuit, au Festival du film fantastique de Bruxelles. Rendez-vous donc, si l'expérience vous tente, au petit matin (6:00) pour voir ce film... Pour de plus amples informations sur la programmation du festival, cliquez sur ce

Dead and Gone : un zombie qui a la peau dure !!!

La bande-annonce...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tom 248 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines