Magazine Cinéma

Ratatouille (2007)

Par Eric Culnaert

Ratatouille sur la-fin-du-film.com

Rémi est un rat cultivé qui adoooore la vraie, la bonne cuisine et idolâtre feu le chef Gusteau, dont le slogan est : « tout le monde peut cuisiner »… avis que tous ne partagent pas, dont votre humble serviteur (mais peu importe) et surtout le (très) critique Anton Ego, terreur des restaus huppés, qui passe son temps à démolir le restau Gusteau’s et son discours démago.

Rémi perd soudain sa colonie et se retrouve, Ô miracle, à Paris, et précisément devant le restau de son idole… qui devient son ami, sous forme de fantôme… La vie est bien faite, parfois.

Là, il est guidé vers la cuisine, où le chef, un nabot teigneux mène la cuisine d’une main de fer et brade le nom de Gusteau’s pour vendre des tapas surgelées… Il accueille Linguini (!!), un échalas roux maladroit comme euh… personne, en fait, ce type sans prénom est un boulet fini, mais une connaissance de Gusteau qui est morte, elle aussi (décidément), demande au nabot en chef de lui trouver du taff. Bref, le gamin vide les poubelles et nettoie, puis en gaffant cherche à rattraper une soupe qu’il massacre. Rémi sauve le tout en ratimini, la soupe fait un tabac en salle, le chef dégoûté et sceptique demande à Pierre Richard de réitérer son exploit le lendemain, ce qui le met dans la mouise, et puis il lui demande au passage de dégommer Rémi, qui s’est fait gauler bêtement.

Finalement, Linguini comprend que Rémi peut cuisiner mais pas du tout se montrer, alors que lui c’est l’inverse, donc ils montent un partenariat où Linguini est guidé par le rat sous sa toque pour faire de super bons petits plats, ce qui exaspère le chef, et Anton Ego qui voulait couler la boîte.

Linguini monte en grade, choppe la grosse tête, et grâce à Rémi, découvre qu’il est le fils de Gusteau (et ben ça alors !!) et donc le chef Skinner qui voulait garder l’info secrète pour se retrouver à la tête de l’empire se fait virer.

Anton Ego, piqué au vif par le succès soudain de son ennemi juré vient provoquer Gusteau Junior en duel culinaire, et vient manger au restau pour lui mettre le coup de grâce.

C’est la panique, car la brigade, découvrant le secret de Linguini, déserte la cuisine pile le soir S… et finalement, c’est la colonie de Rémi (dûment désinfectée à la vapeur) qui cuisine le tout… Yuuukk, mais bon, ils sont mignons et propres, et puis tout le monde a le droit de cuisiner, pas vrai, euh oui, même des milliers de rats, cherche pas : t’es tolérant, oui ou non ^^?

Le rat décide de servir une Ratatouille (voooiiillaaaaaa ^^) au critique, plat rustique… mais qui met en émoi le triste sire, en pleine épiphanie gustative : ça lui rappelle sa Môman – le plus beau moment du film. Il se régale, et même après que Linguini lui révèle la vérité, Ego encense le repas dans une critique dithyrambique.

Bon, ok, les services d’hygiène s’en mêlent (quand même !!), Gusteau’s ferme et Ego se fait virer, mais qu’à cela ne tienne, Linguini et Rémi ouvrent le Ratatouille, une nouvelle brasserie, où Ego vient manger tous les jours, et là les chroniqueurs d’Allociné comme toi ne peuvent nier qu’ils ont les gigacrocs… c’est bien légitime.

Choisis ton arme et flingue la fin du film

Bookmarke Ratatouille (2007) sur Blogmarks
 
Scoope Ratatouille (2007)!
 
Sauvegarde Ratatouille (2007) sur Yahoo! MyWeb
 
NUOUZe Ratatouille (2007)!
 
Bookmarke Ratatouille (2007) sur Delicious
 
BlogMemes Ratatouille (2007)!
 
Ratatouille (2007): Tape-moi!
 
Ratatouille (2007): Fuzz-le!

Un film qui tombe dans la catégorie Ils vécurent heureux etc., Alors en fait le type..., Copains comme cochons, Tous les films. Cette fin a été révélée le 12 avril 2009 à 14:57.
Tu peux suivre les réactions à cette révélation en t'abonnant à ce fil RSS 2.0. Tu peux aussi apporter ton grain de sel, ou faire un trackback depuis ton site.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Eric Culnaert 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines