Magazine Culture

Comme un dimanche matin...

Publié le 12 avril 2009 par Etienne Martin
Comme un dimanche matin...

Bien le bonjour les gens ! Aujourd'hui c'est pâques, alors on va gentiment se gaver de chocolat, mais sans oublier la musique.
La petite ritournelle qui va accompagner votre éveil est la musique qui illustre actuellement la pub d'une célèbre marque de lessive. Pas de panique, de nos jours, les publicitaires font des efforts sur leur choix de sons. Malgré ses origines anglaises, Lisa Mitchell vient d'Australie, et nous offre une jolie folk . Pour l'anectode, c'est après avoir été castée pour la version australienne de la Nouvelle Star que Lisa enregistre et sort deux EP. C'est sur Welcome To The Afternoon que figure Neopolitan Dreams, titre à la frontière de Feist et des soeurs CocoRosie. Ravissant et délicieux...

Lisa Mitchell - Neopolitan Dreams

Allez, on s'en remet une petite pour la route !

Lisa Mitchell - See You When You Get Here

Cette semaine j'ai beaucoup écouté Private Domain. Private Domain c'est un projet musical mené par la mystérieuse Iko. Pour ce disque, elle a convié à ses cotés Para One, Marc Collin, Emilie Simon et Paul & Louise. Résultat: le melting pot de la pop, des sonorités électro & de la musique classique. L'idée au centre du projet est de revisiter Mozart, Schubert et autres grands compositeurs. Un pari osé, mais qui au final est une réussite.
Comme un dimanche matin...

Para One - Requiem Fragment

On va faire monter les décibels d'un cran, et vous déboucher efficacement les cages à miel.
4 ans après la parution de Less Than Human, Juan Maclean remet le couvert avec un 2ème opus intitulé The Future Will Come. Pour ne rien gâcher, le disque sort chez DFA, qui était ces derniers temps en perte de vitesse. Pour l'enregistrement, il a fait appel à Nancy Whang, qui apparaissait sur NY Excuse de Soulwax et au final ça donne un album disco-pop mutant qui défonce.



The Juan Maclean - One Day

The Juan Maclean - No Time

Dusty Kid, le petit prodige de l'électro italienne sort enfin son premier album. On avait déjà pu constater son talent et la puissance de ses productions au travers de ses différents EP, et ça se confirme avec les 11 bombes techno composant A Raver's Diary. Here Comes The Techno comme l'indique le titre d'ouverture de l'album, donc rendez-vous sur Boxer Recordings le 20 avril.
Comme un dimanche matin...

Dusty Kid - Klin

On continue sur notre lancée, direction Border Community pour célébrer le retour de Nathan Fake et la suite du stratosphérique Drowning In a Sea Of Love. Et bien le moins que l'on puisse dire, c'est que bonhomme a pris un virage à 180 degrés ! Exit les nappes vaporeuses, direction le dancefloor, et il y a fort à parier que vos jambes et vos tympans s'en souviennent longtemps.
Comme un dimanche matin...

Nathan Fake - Castle Rising

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, mais c'est déjà pas mal !
Joyeuses Pâques !
Add to netvibes

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Etienne Martin 108 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines