Magazine Chanson française

Alexis HK : Les affranchis

Publié le 13 avril 2009 par Frédéric Lechauve

Donnez une note à cet album : [ratings]

Après avoir écouté en boucle les affranchis (j’adore le film aussi), je me suis dit qu’il fallait aller jeter une oreille au nouvel album d’Alexis HK. Je n’avais jamais vraiment accroché à cet artiste, même si je reconnais un vrai talent d’écriture au précédents albums.

Mais là, c’est une vrai évolution (révolution???). Alexis Djoshkounian s’est entouré de nouveaux musiciens pour cet enregistrement et atteint probablement une maturité musicale.

Après le magnifique les affranchis ,

l’album enchaine avec le troublant chicken manager. On se laisse entrainer dans cette histoire jusqu’à la génialissime Chute (je ne dévoile rien mais écoutez bien cette chanson. Ce disque aborde des univers tellement différents alternant les chansons amusantes, désabubées, ou tendre.

Comment ne pas sourire à l’écoute de “thanks for the add”, avec la folie de facebook ou de myspace actuellement. Mais cette chanson révelle aussi la solitude des êtres à leur de la mondialisation. Le duo avec Renan Luce est vraiment une grande réussite.

Les affranchis d'Alexis HK

Personnellement, j’ai une petite tendresse pour la chanson “Zouzou”. Elle est fantastiquement bien écrite et interprétée.

Je pense que comme moi vous apprécierez ce nouveau disque d’alexis HK qui va le propulser en avant de cette scène française. Bravo !!

Les titres :

  1. Les Affranchis
  2. Chicken Manager
  3. La fille du fossoyeur
  4. Thanks for the add
  5. La Maison Ronchonchon
  6. Zouzou
  7. C’est le printemps
  8. Là, c’est moi
  9. Maudits Anglois
  10. La paix des étoiles
  11. Les sages
  12. Pardon vieux camarade

Vous aussi donnez votre avis :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Lechauve 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte