Magazine Culture

Paris disparu : rendez-nous nos marchands de qua't saisons

Par Bernard Vassor

Par Bernard Vassor

Rue de Seine.jpg La rue de Seine en 1900. Dans tous les quartiers populaires de Paris, des marchands ambulants avec des voitures à bras, animaient de leurs cris les rues et les ruelles. Pas de supermarché, pas de préemballé, rien que des légumes frais achetés la nuit aux halles. Chaque marchand avait sa spécialité et ses slogans, c'était à qui vendrait le plus frais et le moins cher....Le vitrier poussait son cri qui retentissait dans toute la rue :  encore un carreau d'cassé, v'la l'vitrier qui passe; viiitriiiiier !!! Les voitures à cheval faisaient un bruit d'enfer, avec les roues métalliques et le bruit des sabots ferrés qui crissaient sur le pavé. La rue de Seine que vous voyez ci-dessus n'a pas changé depuis deux siècles, et pourtant, vous ne la reconnaîtrez pas aujourd'hui. Rendez-nous nos marchands de qua't saisons !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines