Magazine Cinéma

Welcome

Par Tibo75
Welcome
lundi 13 avril 2009
J'ai beaucoup entendu parler de ce film (en bien) et même si je me méfiais d'une critique politiquement correcte, j'avais très envie de le voir. Je passe tout de suite sur les détails qui m'ont gênés : le parallèle avec les camps de la seconde guerre mondiale. On voit Audrey Dana y faire référence, le marquage au feutre indélébile (est-ce véridique, je ne le sais pas) rappelant le tatouage d'Auschwitz. Non, ces camps n'ont rien à voir avec les camps d'extermination ni les camps de concentration d'ailleurs. C'est vrai que l'isolement, le rejet de ces sans-papiers font penser au début de l'application des lois de Nuremberg mais on en est pas (encore) arrivé au même point. Je trouve que ce parallèle inutile, les images parlent d'elles-mêmes. Ce que j'ai tout particulièrement aimé dans ce film, c'est le passage où l'on voit Bilal nager en pleine mer, la musique, l'énergie développée par ce petit point dans la mer est prenante. Tout le reste est très bon, c'est une très belle tragédie, on sait dès le début que cela ne peut finir que mal. Vincent Lindon est superbe et montre ici tous ses talents.
Un bon film français et récent, comme quoi je n'aime pas que les vieilleries en noir et blanc !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tibo75 122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines