Magazine Cinéma

Avant-première : Dans la brume électrique

Par Jango
TFM Distribution

Synopsis :

New Iberia, Louisiane. Le détective Dave Robicheaux est sur les traces d'un tueur en série qui s'attaque à de très jeunes femmes. De retour chez lui après une investigation sur la scène d'un nouveau crime infâme, Dave fait la rencontre d'Elrod Sykes. La grande star hollywoodienne est venue en Louisiane tourner un film, produit avec le soutien de la fine fleur du crime local, Baby Feet Balboni. Elrod raconte à Dave qu'il a vu, gisant dans un marais, le corps décomposé d'un homme noir enchaîné. Cette découverte fait rapidement resurgir des souvenirs du passé de Dave. Mais à mesure que Dave se rapproche du meurtrier, le meurtrier se rapproche de la famille de Dave...
Tommy Lee Jones. TFM DistributionTommy Lee Jones et Peter Sarsgaard. TFM DistributionTFM Distribution
Critique :
Parmi les nombreux films à découvrir ce mercredi, Dans la brume électrique occupe une place de choix. Sans être transcendant, il s’agit là d’un polar suffisamment soigné pour attirer toute notre attention d’autant qu’à la barre de cette production US nous retrouvons un réalisateur français en la personne de Bertrand Tavernier.
Le film nous amène au sein d’un petit village du bayou, (au sud des Etats-Unis) où les marécages et la moiteur ambiante n’invitent guère à la promenade de santé. Depuis quelques temps, de jeunes prostituées sont retrouvées assassinées dans d’étranges circonstances. Dave Robicheaux, le flic du coin interprété par le toujours excellent Tommy Lee Jones, se retrouve donc en charge de l’enquête aidé par un agent du FBI.
C’est dans ce cadre que nous allons avoir pouvoir découvrir les différents personnages gravitant de près ou de loin autour de l’enquête avec des rôles plus ou moins suspects. De la star de cinéma en tournage dans le coin, au producteur Hollywoodien riche et gras, en passant par les vieux amis toujours de bons conseils, nous suivons les avancées de Robicheaux en construisant notre propre cheminement. Cette volonté de faire participer le spectateur amènera même à déterminer le coupable bien avant le flic.
John Goodman et Kelly MacDonald. TFM DistributionTFM Distribution
Au-delà de la simple enquête qui s’avère finalement très classique, Dans la brume électrique trouve son intérêt dans les portraits et les relations entre des différents personnages qu’il met en scène mais également dans les histoires et sous histoires qui découlent de la trame principale.
Des fantômes du passé qui ressurgissent aux délires oniriques de Robicheaux lorsqu’il entre dans un camp de soldats en pleine guerre de sécession, Dans la brume électrique explore avec justesse les personnalités de chacun d'eux pour justifier ce qu’ils sont aujourd’hui. Mais cette orientation très louable n’est cependant pas exploitée pleinement. Ainsi, les relations entre Tommy Lee Jones et John Goodman (le producteur Baby Feet) ne sont pas suffisamment creusées pour que l’on savoure chacune de leur rencontre.
A travers une mise en scène élégante, Tavernier offre un film policier de bonne facture, très intéressant sur le second niveau de lecture par la mise en exergue de cette Amérique oubliée, dévastée par Katrina hantée par un passé qu’elle ne peut oublier. On retiendra également une excellente direction d’acteurs avec un Tommy Lee Jones des grands jours totalement habité par son personnage. Dommage cependant que les autres rôles ne soient pas plus détaillés et un tantinet et moins caricaturaux (une star Hollywoodienne ivre du matin au soir, un producteur mafioso…).
Sortie officielle française : 15 avril 2009
Plus d'infos sur ce film  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jango 693 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines