Magazine Culture

Oliver Twist : Un crime sanglant sauve l'inspiration de Dickens

Publié le 14 avril 2009 par Actualitté
Que la fiction dépasse la réalité, c'est encore courant, mais qu'elle s'en inspire, voilà qui est plus 'régulier', comme pratique. Et Charles Dickens n'aurait pas échappé à la règle en racontant dans Oliver Twist un meurtre réel : Nancy, la prostituée qui va soigner le pauvre Oliver, est également l'amoureuse de Bill Sikes. L'assassinat de la jeune prostituée est sans nul doute l'un des plus sanglants, tant le sang fuse et badigeonne la chambre où Sike la tue.
En 1938, une affaire éclata pourtant, dont le Daily Telegraph révélera en 1988 les similitudes que l'on peut constater avec les meurtres perpétrés par... Jack l'Éventreur. En effet, une certaine Eliza Grimwood fut sauvagement assassinée, et il semblerait bien que Dickens ait eu clairement vent de cette information, autant qu'il s'en soit inspiré. Car si le feuilleton commença bien en 1937, sa publication incluant le meurtre de Nancy eut lieu en octobre 1938, alors que la mort d'Eliza survint au mois de juin.
Les points communs entre la manière dont Nancy est tuée et la description faite par la presse de la mort d'Eliza continuent d'alimenter les discussions. Bien que la seconde ait eu la gorge tranchée, la représentation de la scène est très semblable, autant que la relation entre la victime et son meurtrier. Tout l'intérêt de cette découverte réside ailleurs que dans le sensationnalisme à bon compte : on a justement reproché à Dickens, avec cette scène de rechercher l'effroi du public et les sensations fortes, ce qui eu le don de l'agacer.
Rebecca Gowers, qui a remarqué plus encore les traits communs, explique qu'elle a de plus trouvé des documents rédigés par Dickens qui montrent un certain intérêt pour cette sanglante affaire dans les archives de Bodleian. Elle évoque également deux lettres dans lesquelles on peut découvrir une grande excitation de l'écrivain. La première, avant le décès d'Eliza dévoile qu'il ne sait pas quoi faire de ses personnages. La seconde, après le crime, montre qu'il a clairement trouvé une orientation plaisante...
Et si l'on sait qui a tué Nancy, on restera encore longtemps dans le doute concernant la mort d'Eliza. Durant le procès, son cousin et amant, un certain Hubbard, également proxénète a été accusé. Mais le manque de preuves a conduit à son acquittement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine