Magazine Culture

2008 - Janelle Monae - Ep - Metropolis : The Chase Suite (Special Edition) - Reviews - Chronique d'une nouvelle prêtresse de la soul

Publié le 14 avril 2009 par Saab190780

Je me souviens d'avoir écrit cela il y a quelques semaines à propos de l'état de la soul américaine et britannique en 2009 :"Le début de 2009 débute de façon bien triste pour la soul music, il s'agit du premier album qui mérite un petit peu d'attention et cela me rend tout chose car PPP et leur projet Abundance m'a déçu par leur son trop inspiré de la hype et finalement le résultat est très décousu malgré la belle présence du grand espoir de la soul masculine Coultrain et certains avancent que le premier album du producteur Ryan Leslie est pas mal, moi je trouve cela pas terrible c'est fait de façon mécanique et calculée, mais où est l'amour dans tout cela ? Enfin, je comptais sur le retour de Leela James mais son Let's Do It Again est un album de reprise sans grande inspiration. Bref, le bilan des 3 premiers mois de 2009 concernant la soul music tombe dans la déconfiture complète". De plus, le nouvel album d'India.arie s'ajoutait à la déception.
Ce que j'avais oublié de dire car je ne le savais pas encore c'est quePrince vient de faire son grand retour avec un triple disque Lotus Flow3r et en l'écoutant, je me suis dit qu'il avait réussi son pari (bien entendu, n'ayant jamais adoré Prince, il y a peu de chances que j'en reparle cela ne m'empêche pas d'admirer son travail). Le retour de Maxwell vient d'être rendu officiel avec sa trilogie Blacksummer's Night qui sortira en juillet 2009 (un peu avant mon anif', merci Max !), de même, la déesse nu-soul encore trop méconnueN'Dambi fera son retour fin août 2009 avec Pink Elephant. D'Angelo reviendra très certainement cette année avec un nouvel opus dont le nom reste encore un mystère mais un premier single I Found My Smile Again est en écoute sur son MySpace (cliquez sur le nom ci-dessus pour y accéder - un pur bonheur) de même qu'Eric Roberson, qui hésite encore sur le nom de son prochain projet mais qui est annoncé aux environs de juillet 2009.
Sans oublier la sublime Amel Larrieux qui crée le buzz depuis mars avec un premier morceau funky et sexy Organge Glow et qui vient de sorti un nouveau morceau une magnifique ballade Don't Le Me Down. Pas encore de nouvel album en vue mais le tout est à écouter sur son MySpace (pour rappel j'ai mis les liens en rapport avec le nom). Peut être même aurons-nous droit à d'autres surprises comme le retour d'Erykah Badu ou d'autres... bref l'année tant décriée pourra être miraculeuse ou destructrice pour la soul selon le résultat des courses. De plus, j'ai découvert deux albums de soul des plus réussis mais cela sera l'objet d'autres posts ultérieurs, tout ce que je peux dire c'est que l'un est scandinave (si c'est possible !) et l'autre c'est le grand retour d'une chanteuse que je n'attendais plus...
Un des albums que j'attends le plus en cette année 2009 c'est enfin le premier Lp nommé tout simplement Metropolis de Janelle Monae. Je sais j'en ai déjà parlé, mais cela n'est pas suffisant. Elle mérite davantage de médiatisation. Je trouve personnellement qu'elle constitue l'une des plus belles voix soul découverte depuis les années 90's rien que cela ! Elle possède une voix extraordinaire dans la grande lignée de voix soul classiques (puissante, énergique et pourtant très subtile) couplée avec une capacité d'interprétation très moderne.
Son premier Ep que je propose en écoute intégrale Metropolis : The Chase Suite qui a bénéficié d'une édition spéciale en 2008 (2 titres ajoutés par rapport à l'ancienne version sortie en 2007) est une merveille de soul musique moderne, le genre de musique que l'on voudrait davantage entendre ! Mélangeant des références à la science fiction, au soap opera cybernétique et aux problèmes de l'actualité avec la soul des 60's, hip hop, funk, soul et R&B et électro, elle parvient à créer son propre univers musical aussi original qu'inventif. Les références à Andre 3000 (Outkast) pleuvent mais c'est plutôt flatteur (c'est un génie) et pourquoi ne serait elle pas en quelque sorte un alter ego féminin ?
The March of the Wolfmasters est une introduction décalée : ambiance d'opéra spatial de rigueur qui introduit le personnage de Janelle Monae dans le cadre de son univers : Cindi, l'androide. Oui, je sens que vous vous demandez de quoi je parle... Bon ce n'est qu'un détail, la petite histoire... Puis survient la première bombe funky et soul Violet Stars Happy Hunting qui déchire tout sur son passage. Many Moons est sans conteste un des highlights de l'album : sombre et funky avec une touche hip hop cybernétique, ce morceau inclassable a enfin pu bénéficier dune vidéo sortie l'an dernier, une des meilleures chansons et clips de 2008. Un petit chef d'oeuvre à écouter jusqu'au bout pour les vocalises paradisiaques de Janelle. Cybertronic Purgatory nous replonge dans une atmosphère d'opéra spatial. La voix de soprano de Janelle n'est pas sans rappeler celle de Minnie Riperton. Un bijou de sensualité. Sincerely, Jane est peut être la meilleure chanson de l'album : jazz, soul et hip hop sont à l'honneur pour ce morceau engagé. A écouter absolument. Un diamand 24 carats. Dans la même lignée politiquement engagée, Mr. President offre un groove imparable sur fond de quelques guitares synthétiques. Un excellent ajout qui ne dépareille pas avec le reste de l'album. La reprise acoustique de Smile (Chaplin) est certainement la plus belle entendue depuis Nat King Cole. Non je n'exagère pas, oubliez la version vieillotte de Madeleine Peyroux et de ses autres acolytes de jazz, c'est Janelle remporte la mise. La crème de la crème.
Un premier essai transformé en réussite eclatante. Décalé, ennivrant, palpitant, inventif, il offre de nouvelles perspectives à la soul moderne grâce également à la vocaliste hors pair qui se révèle en Janelle Monae. Maintenant la mauvaise nouvelle c'est qu'elle se retrouve dans l'écurie de P. Diddy mais gageons que cette femme à forte personnalité continuera à travailler avec The Wondaland Arts Society, je suis certaine qu'elle ne se laissera pas manger toute crue, elle cherche simplement à essayer de faire connaître son art. Vivement l'album pour se faire une idée plus définie !
Note Finale : A+
A regarder absolument :
Many Moons :

Sincerely, Jane (Live) :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Saab190780 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines