Magazine France

Petit Sarkozy sans grand opposant

Publié le 14 avril 2009 par Dedalus

qui s'opposera א Nicolas SarkozyLorsque l'institut de sondages Opinionway, pour le compte du Figaro et de LCI, demande א un יchantillon de 1002 franחais, interrogי en ligne, « Au cours du mois dernier, laquelle des 13 personnalitיs suivantes fut le meilleur opposant א Nicolas Sarkozy ? », 45% d'entre eux rיpondent « Aucune de ces personnalitיs ».

Il est amusant de constater que dans l'interprיtation de ce sondage, les intיrךts bien compris du Figaro et des sיgolיnistes semblent se rejoindre, qui simultanיment choisissent de mettre l'accent sur le fait que Sיgolטne Royal apparaמtrait comme le meilleur opposant א Nicolas Sarkozy. C'est que de ce mךme יchantillon et sur cette mךme question, Opinioway obtient que 14% dיsignent Sיgolטne Royal, 13% Olivier Besancenot et 9% Martine Aubry.

Avant de revenir vers nos 45%, seul rיsultat יventuellement significatif, faisons quelques remarques sur ce sondage :

Soulignons d'abord qu'il s'agit lא d'Opinionway, nouveau venu parmi les instituts de sondages - depuis les derniטres prיsidentielles - et dont on sait combien il est politiquement sujet א caution - lire ici et lא - et mes camarades sיgolיnistes le savent pourtant bien. Bref, inutile de revenir sur le fait que, contrairement א tout institut א peu prטs sיrieux, Opinionway rיalise ses enquךtes via Internet, ni mךme d'insister qu'il travaille quasi exclusivement avec le Figaro et LCI.

Remarquons ensuite comment la question est posיe, c'est-א-dire א quel temps : « Au cours du mois dernier, laquelle des 13 personnalitיs suivantes fut le meilleur opposant א Nicolas Sarkozy ? » Non seulement, il s'agit du passי et d'un passי proche - en l'occurrence le mois dernier - mais c'est un passי simple - "fut" - plutפt qu'un passי composי - "a יtי". Or non seulement le passי simple a une dimension narrative que n'a pas le passי composי - on l'utilise pour raconter une histoire -, mais il exprime un fait qui a eu lieu dans un temps dיfini, sans aucune considיration des consיquences qu'il peut avoir dans le prיsent, quand א l'inverse le passי composי est utilisי pour exprimer un fait qui a eu lieu dans une pיriode de temps gיnיralement rיcente et dont on considטre les consיquences dans le prיsent. Ce n'est en rien innocent et חa limite considיrablement la portיe de la question... et le moins qu'on puisse faire est de s'interdire de conclure au fait que telle ou tel est le meilleur opposant א Nicolas Sarkozy, mais qu'il ou elle le fut.

Mais c'est pis que cela. Dans sa note de prיsentation, Opinionway - puisque malheureusement la loi l'exige - prend soin de rappeler que « les rיsultats de ce sondage doivent ךtre lus en tenant compte des marges d'incertitude : 2 א 3 points au plus pour un יchantillon de 1000 rיpondants. » Un rappel qui nיanmoins ne dit pas toute la vיritי. D'une part on ne sait pas combien parmi les 1006 personnes interrogיes ont rיpondu, mais surtout la marge d'erreur devient d'autant plus importante qu'on se rapproche des petites valeurs. Ainsi, si nos 45% qui ne savent dיsigner un meilleur opposant א Sarkozy parmi les treize noms proposיs sont effectivement affectיs d'une incertitude de 2 ou 3 points (et en rיalitי probablement plus 3 que 2 !), cette incertitude est beaucoup plus importante dטs lors qu'on se trouve autour des 10 ou 15% de rיponses identiques - et autour de 5% (Villepin, Bayrou, Hamon et les autres), les chiffres ne sont mךme plus significatifs...

S'il fallait donc vraiment donner une conclusion "nomminative" א ce sondage, on ne pourrait dire mieux que seuls, Sיgolטne Royal, Olivier Besancenot et Martine Aubry apparaissent aux franחais comme avoir יtי des opposants א Nicolas Sarkozy au cours du mois de Mars 2009. Chacun יtant citי comme le meilleur par environ un franחais sur dix. Ce qui est trטs peu.

Mais le rיel enseignement de ce sondage - s'il יtait possible de lui accorder le moindre crיdit - serait que dans une situation de profonde impopularitי du prיsident de la Rיpublique auprטs des franחais, ces derniers pour prטs de la moitiי d'entre eux ne lui voient cependant aucun vיritable opposant sur la scטne politique nationale. Et lא, vraiment, il n'y a du coup pas lieu de se rיjouir.


Oש l'on parle de : Sarkozy sans opposant


Petit Sarkozy sans grand opposant


Petit Sarkozy sans grand opposant

Hadopi... mais pas adoptיe !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dedalus 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte