Magazine Cuisine

Cake ougandais à la banane plantain

Par Vibi

Recette aussi publiée chez Gwen de Les p'tites choses bio de Mamzelle Gwendans le cadre de son jeu "Le tour du monde en 232 recettes"
Cake ougandais à la banane plantainProchain arrêt: OUGANDA!
L’Ouganda, situé au coeur de l’Afrique, à cheval sur l’équateur, délimité par le Kenya à l’est, la Tanzanie au sud, le Rwanda au sud-ouest, le Zaïre à l’ouest et le Soudan au nord, a la forme d’un bassin enclavé entre les terres d’une immense faille. Le respect des droits de l’Homme a fait de grands progrès en Ouganda, depuis le milieu des années ’80. Il existe encore pourtant plusieurs aspects qui continuent d’attirer l’attention. Le conflit de la région du nord a généré des rapports d’abus de la part des rebelles de l’Armée de résistance du Seigneur et de l’Armée ougandaise elle-même; la torture a aussi fait partie de la routine des organisations de sécurité. Des attaques faites contre la liberté politique du pays, incluant des arrestations et le matraquage de membres de l’opposition parlementaire, auraient mené à une critique virulente de la part de la communauté internationale, culminant en mai 2005 alors que le gouvernement britannique restreignait en partie, l’aide humanitaire qu’il apportait au pays. Le nombre de réfugiés internes était alors estimé à 1.8 millions d’habitants. Récemment, des organisations de souche ougandaise, ont réussi à éveiller les consciences sur le propos des enfants kidnappés par les rebelles de l’Armée de résistance du Seigneur pour faire d'eux des soldats des garçons et des mères de famille. Des milliers de garçons, aussi jeunes que 8 ans, ont été capturés et forcés à tuer. Le documentaire «Invisible Children : Rough Cut» sorti en 2006, relate très bien le quotidien des enfants ougandais surnommés «les passagers de la nuit», qui jusqu’à récemment quittaient chaque nuit leur village et marchaient plusieurs milles dans la noirceur totale, dans le simple but d’éviter leur ravisseurs. Depuis la présentation du reportage, la commutation nocturne a cessé pour les enfants du nord de l’Ouganda. Ces dernières années l’Ouganda croyait presque à la paix; de 2006 à 2008 à Juba, au Soudan, l’Armée de résistance du Seigneur et le gouvernement ougandais avaient engagé une série de pourparlers pacifiques dans l’espoir de faire cesser le conflit. Ces pourparlers supportés par des envoyés spéciaux américains et d’autres nations, ont permis la plus longue trêve en 23 années d’histoire de la guerre du nord de l’Ouganda. En mars 2008, les pourparlers de Juba concluaient enfin un accord de paix devant être signé par le président ougandais Museveni et Joseph Kony cependant, Kony manqua par deux fois de se présenter à la signature des documents, ce qui mis officiellement fin à la médiation. La République Central Africaine et le sud du Soudan ont émis leur désapprobation concernant la communauté internationale et tentent de faire comprendre l'importance d'une nouvelle urgence pour mettre fin ce complexe conflit. Ces deux années passées, on estime que 900 000 des 1.8 million de réfugiés internes, sont retournés dans leur village. Mais il reste toujours 1 million d’habitants vivant présentement dans des camps. La plupart veulent retourner chez eux, d’autres ont été déplacés depuis des décennies et ont depuis fort longtemps, tout perdu de leur vie d’avant. L’accès à l’eau potable, aux opportunités économiques, aux centres de santé et à l’éducation les inquiète gravement.
Le film "Invisible Children" basé sur le précédent documentaire ainsi que sur les développements ultérieurs concernant le conflit du nord de l'Ouganda, devrait prendre l'affiche en mai 2009.
Bande annonce de "Invisible Children" - 2009
  • 2 bananes plantains mûres coupées en deux finement tranchées
  • 2 à 4 c. à table huile
  • 1 t. fromage cottage
  • 1 c. à table sucre
  • 1 c. à thé cannelle
  • 3 œufs divisés
  • 1 c. à table chapelure nature
Dans un grand poêlon, faire fondre le beurre à feu modéré et y faire dorer les tranches de plantains quelques minutes de chaque côté, égoutter, réserver.
Dans un bol, mélanger le fromage cottage, le sucre et la cannelle, réserver.
Dans un petit bol, battre les jaunes d’œufs jusqu’à pâles et mousseux, réserver.
Dans une grande jatte, battre les blancs d’œufs jusqu’à la formation de pics fermes.
Délicatement plier les jaunes dans les blancs.
Dans une moule à cake ou à petits cakes préalablement beurré, saupoudrer un fin fond de chapelure.
Ajouter le quarte du mélange d’œufs, puis le quart des tranches de plantains et enfin le quart du mélange de fromage cottage.
Répéter ces opérations jusqu’à épuisement des mélanges, en prenant soin de terminer par le mélange d’œufs.
Faire cuire au four sur la grille du centre, à 350° pendant 40 minutes.
Servir aussitôt.
*Ce gâteau est traditionnellement servi en Ouganda, avec des plats de viandes et doit être consommé immédiatement à sa sortie du four.
Source : Cellnet Recipes

IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines