Magazine Culture

Divide & Conquer, par Vandaveer

Publié le 20 avril 2009 par Mikatxu @crystalfrontier
Divide & Conquer, par VandaveerAprès un extraordinaire "Grace & Speed", Vandaveer et son incarnation Mark Charles Heidinger avaient fait une entrée remarquée et remarquable dans le paysage musical, héritant de tout un tas d'étiquettes, avec des noms aussi lourds à porter que Bob Dylan ou Nick Drake. Cependant, aussi pesants soient-ils, ces rapprochements ont une raison logique d'être, car le disque ressemblait réellement à un petit miracle.
Enregistré à l'époque en une semaine, il restait à vérifier si Mark Charles allait réussir à confirmer ce brillant coup d'essai, et ne pas perdre cet aspect entraînant qui émanait de "Grace & Speed". Ayant eu le temps de travailler plus en profondeur le son, la production, "Divide & Conquer" sonne effectivement plus travaillé, plus arrangé. Mais, ô joie, cela ne s'est absolument pas fait au détriment de l'efficacité des morceaux.
Divide & Conquer, par VandaveerRose (la soeur de Mark) est ainsi plus présente sur les morceaux, et cela se ressent. Ayant une voix puissante et vibrante, elle apporte beaucoup à la musique de Vandaveer, et le mélange des voix des frère et soeur marche à merveille, que ce soient sur les morceaux sombres ("The Sound & The Fury", ballade de train fantôme) ou plus mélancoliques ("Beverly's Cleary's 115th Dream", "Long Lost Cause"). La présence du piano sur ces deux derniers titres ajoute une couleur de plus à la palette de Vandaveer, une touche de tristesse inhérente, mais jamais pesante, vibrante juste comme il faut, évoquant avec justesse une histoire d'amour/amitié qui a mal tourné ("Beverly's...", absolument bouleversante et déchirante, la chanson pour chialer dans sa bière par excellence). Les racines folk du songwriter ne sont pas éteintes pour autant, comme on peut l'entendre sur "A Mighty Leviathan of Old" ou "Woolgathering". Il aime toujours autant les ambiances entre chien et loup ("Turpentine", "Fistful of Swoon"), esquissant avec toujours plus de précision cet univers dans lequel naissent ses chansons, et qui profitent habilement de l'instrumentation enrichie et de la production plus ample.
Finalement, il n'y avait pas vraiment d'inquiétude à avoir : Vandaveer est la classe des très très grands, et "Divide & Conquer" est un grand disque, tout simplement, à déguster indéfiniment...
Tracklist :
A Fistful of Swoon / Woolgathering / A Mighty Leviathan of Old / Turpentine / Divide & Conquer / Resurrection Mary / Before the Great War / Long Lost Cause / The Sound & The Fury / Beverly Cleary's 115th Dream
Le MySpace de Vandaveer, le site officiel
La chronique de "Grace & Speed"
Les chroniques de Cécile et Twist
Merci à Nico de Corner pour le disque !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par tophsensei
posté le 25 avril à 17:53
Signaler un abus

Bravo ! Super papier sur ce splendide artiste qui promet beaucoup... Je l'avais vu daun tout petit bar lors de sa première virée en France et déjà il assurait énormément.

A propos de l’auteur


Mikatxu 904 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines