Magazine Culture

52 livres en 52 semaines : Einstein’s Dreams

Publié le 19 avril 2009 par Epicure
Einstein's Dreams

Berne (Suisse). Entre le 14 avril et le 28 juin 1905, le jeune Albert Einstein rêve du temps. De sa complexité, sa futilité, sa relativité, sa diversité. Chacun de ses 30 rêves met en scène des hommes et des femmes dans des mondes où le temps se manifeste de différentes façons : un monde où le futur n’existe pas; un monde où les gens vivent éternellement; un monde où le temps évolue à reculons; un monde où la mémoire n’existe pas, etc.

Einstein’s Dreams est un curieux petit livre de 30 chapitres totalisant à peine 140 pages écrites à double interligne. Publié en 1993, le livre a fait l’objet de nombreuses dissertations académiques et a été adapté au théâtre. Au fil de la lecture on devine que l’auteur, Alan Lightman, docteur en Physique, a voulu relater (de façon fictive, précisons-le) les réflexions qui ont conduit le physicien allemand à façonner sa célèbre théorie de la relativité.

Il en résulte un livre fascinant, philosophique, poétique, sur la nature humaine et sa relation avec les éléments. À quelques reprises pendant ma lecture j’ai fait une pause pour réfléchir sur ce que je venais de lire car les situations décrites évoquent des concepts facilement transposables dans nos réalités personnelles. C’est ce qui fait d’Einstein’s Dreams un livre intemporel et universel dont on parlera encore à mon avis dans 25 ans.

Si vous avez le goût de lire quelque chose de différent qui interpelle votre vision des choses sans tomber dans la guimauverie psycho-pop à cinq cennes, Einstein’s Dreams fait amplement la job.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Epicure 750 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine