Magazine Bébé

Haricot a deux ans !

Par Syven
Ca y est, il a deux ans !

Quelle journée ! Quelle journée ! Eprouvante pour la humble mère que je suis... Pourtant j'avais tout préparé. Les cadeaux avaint été emballés la veille, j'avais fait le gâteau au saut du lit, et Haricot a été adorable, jouant tranquillement dans sa chambre (à vider son coffre à jouet) pendant que je m'activais à la cuisine.

Sauf que.

J'avais oublié la crème fraîche pour faire ma ganache.
Et pour corser le tout, vu queHaricot se débrouillait bien en culotte, je me suis dit que je n'allais pas lui mettre de couche.

* Allons-y. *

J'appelle ma voisine pour qu'elle me dépanne de la crème fraiche. Je sors en peignoir dans le jardin pour le rejoindre à la barrière. Et puis comme Nereij a joué les super héros en l'emmenant au travail dans la semaine, on discute cinq minutes, en faisant coucou au Haricot qui tambourine à la porte-fenêtre.

Je rentre dans la maison.
Il se précipite vers moi: MOUILLE !!! qu'il s'écrie, pas content d'avoir son pyj' collé sur sa jambe par le pipi.

* Lancez-moi des tomates. *

Et mes paupiettes qui sont sur le feu... Allons donc, direction la douche tous les deux.
Nereij sort de son trou pour se gausser cinq minutes, et sur ses conseils, je remets le petit en couche, puis je me précipite pour faire ma ganache.

Un quart d'heure plus tard, j'entends un tonitruant  : PIPI !!! POT !!!
Je me précipite pour trouver le Haricot au beau mileu d'un bordel innomable, catastrophé.
Il a pissé sur son chat à roulette et un magazine.

Je grommelle sans réagir et il me redit: PIPI, POT !!! Oh, bel effort, il s'est arrêté en pleine action, qu'il termine donc sur le pot. Je sors le seau, tout ça, je le nettoie, et là je lui mets une couche. Eh oh, faut pas pousser mémé dans les orties non plus. Nereij part monter la surprise, on baisse les rideaux pour pas que le petit voit.

Et là, je retourne à ma ganache, râtée, devenue hyper liquide... Petite larme à l'oeil. Mon gâteau est moche.
Bouhouhou...

A table, Haricot tombe de sommeil (sans doute exténué par la bordélisation de son espace personnel).
Je trépigne sur ma chaise, mais comme il demande le dodo, je me résouds à reporter la séance chanson plus cadeau. Je débarrasse, je prépare la transition, et je me dis, allons donc roupiller sur la chaise longue au soleil. Je m'allonge, je ferme les yeux...

Tadam ! Le Haricot appelle fort sa maman ! Et c'est parti pour les cadeaux.

Il a adoré son blouson, son sac et sa casquette (sac et casquette faites par Maman), trop kiffé sur ses lunettes (qu'il n'a plus voulu quitter non plus, il a adoré le cadeau d'Elodie et Marvin (un jeu aimanté Djeco, une marque que je recommande), et quand il a découvert sa pelle et son rateau, qu'on lui a dit d'aller dehors...

Il a tout de suite vu le bac à sable, qui était vide...
Et quand son père le lui a rempli sous ses yeux, il a fait des OHHHHHHHHHHHHHHH !!!

Haricot a deux ans !
Cliquez pour voir l'image en grand.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Syven 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog