Magazine Hockey

La tête de Gainey – Canadiens 2, Boston 4

Publié le 21 avril 2009 par Mrforms

(Désolé pour le langage)

Le Canadiens avait récemment été comparé à une religion par un professeur universitaire montréalais. Je crois qu’il a touché dans le mille, car j’ai rarement autant employé de mots religieux dans mon vocabulaire. S’est échappé le dictionnaire théologique au complet ce soir. Les ‘Crisse’, ‘Tabarnac’, ‘Ostie’ et ‘Ciboire’ étaient tout au rendez-vous dans ma bouche et ma mère m’aurait lavé la langue avec du savon si elle avait été présente.

Ce soir, Gainey venait de signer son arrêt de mort. À moins d’un miracle (tiens encore de la religion!), je prédis que son poste se termine à la fin des présentes séries. Parce que c’est l’année du centenaire et tous les Québécois vivent dans le passé collectif. Parce qu’il a inutilement renvoyé son ami Carbonneau. Parce qu’il a été incapable de sortir le Canadiens de sa torpeur. Parce qu’il a préféré faire jouer son poulain Carey ‘Je pogne les nerfs après les partisans’ Price, plutôt que de considérer Halak qui nous avait transporté dans les séries. Parce que son plan quinquennal va durer une décennie au rythme où vont les choses. Parce qu’il n’a toujours pas déniché le fameux centre d’impact sur lequel on fantasme tous. Une vraie tête de cochon Bob! On ne peut pas lui reprocher de ne pas tenir à ses convictions. Qu’avions-nous à perdre ce soir après tout? Justement, TOUT!

Encore Andrei Kostitsyn avec des pénalités idiotes! Je réitère mon idée d’envoyer les deux frères dans un Goulag sibérien pendant la saison estivale. Au lieu du Golf, voyez l’enfer pour que vous puissiez finalement apprécier le privilège qui vous est accordé, sales petits buveurs de Vodka de merde! Amenez donc vos cousins Harmlik et Plekanec en même temps. Un différentiel de -3 ce soir. MOINS TROIS!!! Est-ce que j’ai besoin d’expliquer à Thomaccchhhee Plekaneeetttsss que ses services ne seront pas retenus pour l’an prochain? On a de la relève à Hamilton et bien qu’elle s’amène et qu’on débute une autre année de reconstruction!

Komisarek… mon épouvantable Polonais d’adoption américaine. Ce soir, tu as causé plus de revirements qu’il n’est permis pour un joueur qui n’a pas de contrat à la fin de la saison. Je me réjouis en estimant que ton salaire devrait baisser considérablement. Je pleure en sachant qu’on tentera quand même de te signer.

La 2e ligne, ce soir c’est la ligne -2. Lapierre remporte 2 mises au jeu sur 9, un superbe 22% d’efficacité! Plein de deux partout!

It’s not over till the fat lady sings. Je m’engage à monter les marches de l’Oratoire St-Joseph à genou si le Canadiens sort gagnant de cette série. Tabarnac!

Incohérence me voici!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mrforms 232 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines