Magazine Cinéma

Erreur de la banque en votre faveur

Par Geybuss

ERREUR DE LA BANQUE EN VOTRE FAVEUR, film de Michel MUNZ et Gérard BITTON
ERREUR DE LA BANQUE EN VOTRE FAVEUR

Synopsis : Lorsque Julien Foucault, maître d'hôtel de la très vénérable banque d'affaires Berthin-Schwartz, apprend son licenciement, il y voit l'occasion de réaliser son rêve de toujours : ouvrir un restaurant avec son meilleur ami Etienne.
Pourtant, après 17 ans de bons et loyaux services, la banque lui refuse tout appui financier. Julien décide alors de tirer profit des informations confidentielles dont usent ses employeurs, mais ces derniers le prennent en flagrant délit d'initié et décident de lui jouer un tour machiavélique.
Avec : Gérard Lanvin, Jean-Pierre Darroussin, Barbara Schulz
Mon humble avis : Quel plaisir en ces temps de crise de rire à gorge déployée à l'unisson avec toute un salle ! C'est encore plus fort quand la cause de ce rire général est un film traitant d'un sujet qui fâche et colle on ne peut plus à l'actualité : des banques qui amassent de l'argent avec des dirigeants qui manient aussi bien les délis d'initiés que les club de golf, quand le citoyen moyen peine à obtenir un prêt pour monter son affaire et retrousser ses manches.
Ce film est hélas bien trop court. Je  serais bien restée là, dans le noir, à guetter les manipulations des uns, les maladresses des autres et les bourdes de tout le monde ! Les situations cocasses ne manquent pas. Et même si la fin  est en partie prévisible - tel est pris qui croyait prendre !-  on jubile à l'avance de cette fin dont on se demande bien sur quel plateau elle va  nous être  servie !
Au delà d'un scénario à la cuisson impéccable, on  se  régale aussi des dialogues cuisinés aux petits  oignons. De sa nonchalence légendaire, Jean Pierre Daroussin lâches des répliques qui ont  tout pour devenir cultes. ( son patron :" Il paraît qu'à New York, à cause de la bourse, les gars se jettent par la fenêtre". Et Daroussin de répondre : "Et alors, tu t'en  fous, t'habites  au rez de chaussée"). Je vous assure que dans le contexte, ce passage provoque l'hilarité générale. Gerard Lanvin va mettre sa naïveté au placard au fil du film. Placide, il se maîtrise devant les bourdes de  son  copain et la mauvaise fois des banquiers. Tel une cocotte minute sous pression, il semble prêt à exploser... ou à succomber  au charme d'une Barbara Schultz décidément délicieuse.
Avec Erreur de la banque en votre faveur, c'est un nouveau duo comique d'acteurs comme les français les aiment et pour lesquels notre cinéma excelle. Excellentee recette jubilatoire, on ne s'en lasse pas, on en redemande !


Erreur de la Banque en votre Faveur - Bande Annonce


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Geybuss 1558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte