Magazine Beaux Arts

Programme du 5e Salon à la Cité des Arts

Publié le 21 avril 2009 par Slal
Paris, avril 2009
Agenda du 5e Salon du livre d'Amérique latine :
Entrée libre

Samedi 9 mai à la BnF à 17h : Notre premier rendez-vous dans le cadre des Samedis de la BnF (Hall Ouest du site François-Mitterrand).
Avec :
Eduardo Berti (écrivain et éditeur argentin), Florence Olivier (traductrice), Santiago Roncagliolo (écrivain péruvien) et Serge Safran (éditeur, éd. Zulma). Présenté par Nira Reyes Morales (BnF, chargée de collections littératures d'Amérique latine) et Alexandre de Nuñez.
Jeudi 14 mai à la Cité Internationale des Arts :
18 rue de l'Hôtel de Ville - Paris 4e.
11h à 12h :
Rencontre : la Sección Española du Lycée Honoré de Balzac de Paris et le Lycée Uruguay France d'Avon avec Eduardo Berti.
* Les rencontres scolaires sont ouvertes à tout public.
13h à 15h :
Les élèves du Lycée Louise Michel de Champigny et du Lycée-Collège international de Saint-Germain-en-Laye débattront en portugais avec Luís Fernando Veríssimo sur des questions relatives au Brésil contemporain.
17h à 18h :
« Haïti, Rue des pas-perdus »
Avec :
Laënnec Hurbon, sociologue haïtien spécialiste des faits religieux, a dirigé le livre Genèse de l'État haïtien qui sera présenté au public dans le cadre du Salon. Il sera en compagnie de l'écrivain Gary Victor qui vient de publier Banal oubli chez Vents d'ailleurs, Louis-Philippe Dalembert (Le roman de Cuba, Du Rocher, 2009, Rue du Faubourg Saint-Denis, Du Rocher en 2005), le sociologue Michel Hector et l'historien Marcel Dorigny, déjà présent au Salon en 2008 avec son Atlas des esclavages, Autrement, 2006.
18h :
« Mon quartier, ma crise, entre les deux rives »
Avec :
Robert Castel, sociologue. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont, parmi les derniers, La montée des incertitudes : travail, protections, statut des individus (Seuil, mars 2009), Les Métamorphoses de la question sociale (Fayard, 1995), Propriété privée, propriété sociale, propriété de soi (avec Claudine Haroche, Fayard, 2001), L'Insécurité sociale (Seuil/La République des Idées, 2003) et La Discrimination négative (Seuil/La République des Idées, 2007).
Denis Merklen est sociologue, chercheur à l'Institut de recherches interdisciplinaires sur les enjeux sociaux de l'Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris (IRIS-EHESS), et maître de conférences à l'Université Paris 7 – Denis Diderot. Ses recherches portent sur les classes populaires, leurs modes d'inscription collective, d'individuation et de socialisation politique. Il publie : Quartiers populaires, quartiers politiques, Paris, La Dispute, 2009.
José Muñoz est un maître de la bande dessinée en noir et blanc, à l'instar d'Hugo Pratt ou Alberto Breccia. Son œuvre, difficilement dissociable de celle de son complice scénariste Carlos Sampayo est empreinte de sa culture argentine, de déracinement, de révolte, de luttes politiques, d'engagement, mais aussi de musique et d'amour du dessin.
Rencontre animée par Jacques Munier (co-producteur de l'émission À plus d'un titre sur France Culture).
19h
Lancement officiel du Salon... cocktail.
Vendredi 15 mai
10h à 12h :
Rencontre : Collège Pablo Neruda de Pierrefitte avec Jaime Collyer (Chili).
16h à 17h :
« Impressions du Mexique et de France » Avec
Lise Andries (CNRS), Laura Suarez de la Torre (Instituto Mora, Mexique) pour la sortie de leur livre sur les rapports de la presse et de l'édition françaises et mexicaines à la fin du XIXe siècle, Jaime Moreno Villareal, conseiller culturel à l'ambassade du Mexique. Animé par Dominique Fournier (Fondation Maison des sciences de l'homme).
17h à 18h :
« Les Amériques à Paris : passages Roger Caillois »
Avec
Marc Augé, EHESS, (Pour une anthropologie de la mobilité, éd. Payot, 2009), Stéphane Douailler, professeur de Philosophie, Paris 8, (Le philosophe et le grand nombre, éditions Hors-lieu, 2006), Jean-Paul Duviols, Paris 4, (Trois ans chez les Patagons, éd. Chandeigne, 2009), Patrice Vermeren, Paris 8, (Le rêve démocratique de la philosophie, l'Harmattan, 2003).
18h à 19h :
« Les nouveaux journalistes »
Avec
Jean Lebrun (France, Journalisme en chantier, éd. Bleu autour), Alan Mills (Guatemala, poète et blogeur), Zuenir Ventura (Brésil, O Globo), Luis Fernando Verissimo (Brésil, écrivain et chroniqueur au Jornal do Brazil), Eduardo Olivares (La Francolatina) et Yoani Sánchez (Cuba, sous réserve d'autorisation de l'État cubain, blogueuse). Animé par Alexandre de Nuñez
19h :
Soirée Polar… Aux frontières du réel…
Avec
Brigitte Bouchard (Canada, éditrice Les Allusifs) lancement de la collection 3/4 polar... pas tout à fait noir... Trois titres du Mexicain Gabriel Trujillo Muñoz inaugurent la collection.
Jaime Collyer (Chili, El Infiltrado, éd. Gallimard), Carlos Salem (Argentine, Aller simple, éd. Moisson-Rouge, Prix du premier polar de la Semana negra de Gijon), Gabriel Iaculli (traducteur).
Soirée animée par Marc Fernandez, journaliste à Courrier International et auteur de Polar.
Samedi 16 mai
14h à 15h :
Performance publique : El taller de París et Alain-Paul Mallard (Mexique, Recels, éd. l'Arbre Vengeur, 2009).
Depuis janvier 2002 un groupe d'écrivains se réunit chaque semaine à Paris pour lire et pour discuter des fragments de ses contes, de romans, d'essais ou des scénarii de cinéma. La construction des personnages, la cohérence dans le développement de la trame…
Avec du côté français : les traducteurs Florence Olivier (traductrice d'Alain-Paul Mallard), Christilla Vasserot et Gersende Camenen. Du côté espagnol : Miguel Tapia, Iván Salinas, Jorge Harmodio et Marcos Eymar.
15h à 16h :
Rencontre : Adriana Lisboa (Des roses rouge vif, éd. Métailié, 2009) et Sébastien Lapaque (journaliste, écrivain, auteur entre autres de Courts voyages équinoxial : carnets brésiliens, éd. Table ronde en poche, 2008 et Sous le soleil de l'exil : Georges Bernanos au Brésil 1938-1945, éd. Table Ronde en poche, 2009). Animée par Paula Salnot.
16h à 17h :
Rencontre : Olivier Rolin (France, Un chasseur de lions, éd. du Seuil) et Luis Fernando Verissimo (Brésil, Le doigt du diable, éd. du Seuil). Animée par Guiomar de Grammont.
17h à 18h :
Rencontre : Eduardo Berti (Argentine, L'ombre du boxeur, éd. Actes Sud) et Patrick Deville (France, Equatoria, éd. du Seuil). Animée par Paula Pichintini.
18h à 19h :
Rencontre : Gilles Bataillon (France, Enquête sur une guérilla : Nicaragua-Moskitia (1982-2007), éd. du Félin) et Santiago Roncagliolo (Pérou, Histoires indiscrètes d'une famille sans histoire et Avril rouge, éd. du Seuil). Animé par Karim Benmiloud (Université de Montpellier 3).
19h :
La soirée des artistes
Avec
Christophe Apprill (France, Tango : le couple, le bal et la scène, éd. Autrement), Christine Frérot (France, Resistancia visual. Oaxaca 2006, éd. Talmart), Julieta Hanono (Argentine, Temps-mêlés, éd. Manuella), Martín Reyna (Argentine, La couleur de l'eau, éd. Virginie Boissière) et Elsa Osorio (Argentine, Tango, éd. Points poche).
Soirée animée par Jordi Bataillé (producteur de l'émission Cultura al Día sur RFI).
Dimanche 17 mai
Journée « documentaires »
13h30
« Jacques Roumain, la passion d'un pays » d'Arnold Antonin, Haïti, 2008, 85 min
Synopsis : au travers de ce long métrage, le réalisateur fait découvrir l'oeuvre et la vie tourmentée de l'un des plus célèbres écrivains d'Haïti et l'un de ses plus célèbres hommes politiques. Né à Port-au-Prince le 4 juin 1907 et décédé le 18 août 1944, Jacques Roumain fut un ethnologue et intellectuel haïtien. En 2007, des manifestations culturelles ont été organisées pour commémorer le centenaire de sa naissance. Dans sa dernière publication, le sociologue Hérold Toussaint présente Jacques Roumain comme "le penseur de l'espérance". Ce film est à la fois une fresque de toute l'Haïti du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle.
Présenté par Anne Lescot (Collectif 2004 Image et Gens de la Caraïbe)
15h30
« Entre a luz e a sombra » de Luciana Burlamaqui, Brésil, 2008, 152 min
Sophia Bisilliat abandonne sa carrière d'actrice pour donner des cours de théâtre en tant que bénévole à la prison Carandiru (São Paulo). Ses efforts pour renforcer l'amour-propre des prisonniers en les encourageant à développer leurs talents artistiques lui font découvrir que deux détenus, Dexter et Afro-X, ont créé un groupe de rap qui porte le nom de leur cellule, 509-E.
Entre la lumière et l'ombre a été « mention spéciale » 2008 du Prix Union Latine - Festival de Biarritz du film documentaire.
La projection sera suivie d'un court débat en présence de la réalisatrice Luciana Burlamaqui et des invités brésiliens du salon.
Le salon est organisé avec le soutien de :
Cité Internationale des Arts – Fondation MSH – Région Ile-de-France – Courrier International – Bibliothèque nationale de France - Librairie Gilbert Joseph – Centre national du livre – Union Latine - Maison de l'Amérique latine – Académie de Créteil - les ambassades d'Argentine, Brésil et Chili.
Contacts :
Alexandre de Nuñez, slal : 06 72 04 70 09
Corinne Loisel, Cité des Arts : 01 44 78 25 86
Dominique Fournier, msh : 01 49 54 21 01

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Slal 3451 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte