Magazine Culture

Croquis #10

Publié le 21 avril 2009 par Menear
Sur fond de Frosti-live (même s'il faisait chaud ce jour là).

(faux croquis)
le train lentement s'écrase (fuse) le long des rails et le train s'arrête, il s'arrête, progressivement à peine, les corps pris au dedans lentement s'écoulent hors des portes ouvertes, c'est à dire celles qui sont de l'autre côté des fermées, c'est à dire celles qui nous font face (fermées), celles qui nous frôlent (fermées), celles qui restent closes malgré l'annonce du conducteur : terminus terminus tout le monde descend tout le monde descend gare à la fermeture, fermeture des portes, puis le long grésillement sonore qui annonce, justement, la fermeture, fermeture des dites portes
(faux croquis bis)
lui, il est déjà là derrière les portes closes, devant les portes ouvertes, entre les deux donc, puis enfermé à l'intérieur bientôt lorsque le son retentit et que les portes (les autres) se ferment, après l'annonce du conducteur, avant le signal sonore, l'autre, celui de l'ouverture des portes, les autres, celles qui se trouvent de notre côté, de notre côté c'est à dire la foule qui s'amoncelle, la foule c'est à dire moi, entre autres, pris en silence au cœur des corps immobiles, nous attendons, attendons que les portes s'ouvrent
(vrai croquis mais si peu)
lui, il apparaît derrière la vitre et il sourit, peut-être un peu, arrogance adolescente en travers de la tronche qu'il laisse fixée derrière la vitre, il ne sort pas, se laisse enfermer, le train n'ira pas plus loin, repartira dans l'autre sens, mais lui s'en fout, lui cheveux noirs et teint mat, lui veste bleu cobalt et baggy bas sur les hanches, marque du caleçon tatouée derrière, lui les mains dans les poches, lui ses yeux ouverts face à nous qui nous regardent fascinés, lui qui enfermé face à nous nous tient tête, lui qui nous fixe et tient long son regard dur, lui c'est le plus fort, capable de tenir la distance face à nous, les yeux serrés il les garde face à nous, les mains dans les poches il tient haut le regard qu'on s'échange et, nos yeux rivés sur lui, il assume sur lui quinze regards de plus que lui et il sourit, il ne s'évanouit pas – il existe

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Croquis#13

    Sur fond de rien parce que l'air (le fond de l'air) est trop lourd. Il paraît (il paraît) que ça porte malheur. veines saillantes pieds et mains jointes, chaîne... Lire la suite

    Par  Menear
    CULTURE
  • Croquis #14

    Suite chronique. elle est là, elle, sa tête trop large où l'on se perd, et son visage fouetté à l'intérieur, son pife comme un mur porteur et ses yeux collés... Lire la suite

    Par  Menear
    CULTURE
  • Croquis #15

    Ne pas chercher de lien entre l'un et l'autre : se sont simplement traversés en faisant mine de ne pas se voir. seul au milieu des rails, maillot Chelsea short... Lire la suite

    Par  Menear
    CULTURE
  • Croquis de vacances…

    “J’étais là, assis à la terrasse d’un restaurant et des centaines de gens non loin de moi dans les ruelles escarpées de ce village grec se sont mis à applaudir... Lire la suite

    Par  Davidme
    CULTURE, MÉDIAS
  • Croquis #16

    jeune homme regard fixe, l'oeil droit vers le bout du wagon, l'oeil gauche déjà déviant et paupière battue, les bras bien mis le long du corps demain je n'irai... Lire la suite

    Par  Menear
    CULTURE
  • Toy Story 3 : Pixar dévoile des croquis

    Story Pixar dévoile croquis

    Alors que la sortie de Toy Story 3 n’est prévu que le 14 juillet prochain en France (et le 18 juin aux Etats-Unis), Disney Pixar a déjà enclenché la machine à... Lire la suite

    Par  Hollywoodinside
    ANIMATION, CINÉMA, CULTURE
  • Croquis #3

    Suite étirée du précédent, sur fond de Slade : - lancé dans la longueur, de profil entre les rayons, puis face retournée, jean noir, t-shirt idem fin presque... Lire la suite

    Par  Menear
    CULTURE

A propos de l’auteur


Menear 147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine