Magazine Cinéma

Un Vitellono, des Vitelloni

Par Timotheegerardin

Un Vitellono, des Vitelloni


I Vitelloni, ou Les Inutiles, pour un des titres français de l'époque. Ils le sont en un sens (inutiles) les personnages du second film de Federico Fellini. Parce qu'ils sont essentiellement passifs. Ou, du moins, parce que leurs actions sont prises dans un mouvement général, un courant, à l'égard duquel ils restent essentiellement passifs. Attention: pas de tragédie grecque, ni de terrifiant fatum - l'ombre du film noir ne plane jamais sur cet inconséquent jeu de situations.


Inconséquent, le mot est lâché, qui décrit si bien le personnage, pas forcément diabolique, de Fausto. On pourrait dire qu'il est le pendant négatif de Gelsomina dans La Strada. Comme elle, Fausto s'accomplit dans l'expression, l'extériorisation. Comme elle encore, Fausto a un visage si facile à déchiffrer qu'il en devient mystérieux. Paradoxe.

Un Vitellono, des Vitelloni

Impossible de voir un motif au travers des mobiles trop évidents. Peut-être - et en cela je dirais qu'il s'oppose à Gelsomina - parce que plus qu'inconséquent, Fausto est un personnage inconsistant, donc inconstant. Inconsistant en ce sens qu'il n'est au fond que le visage qu'il compose dans les situations. Celui du bon fils quand il rentre chez son père, de l'amoureux quand il regarde son épouse, de l'amant quand il désire une femme, du lâche quand il cherche à fuir et ainsi de suite. Ce n'est pas un hypocrite - il est réellement, quoique successivement, tous ces personnages, on le voit bien (et heureux le spectateur qui croit ce qu'il a vu.) On le voit bien succomber au charme des situations, quand par exemple, le soir du carnaval, il est séduit par la femme de son patron qui lui lance, sourire aux lèvres, des confetis au visage. Il essaiera plus tard, dans l'arrière-boutique, de mimer ce geste pour charmer en retour. Il laisse les aléas de l'existence décider des traits de son visage.


Fausto n'est pas le seul, il y a plusieurs Vitelloni. Mais ils ont en commun de reconnaître à Fausto un charisme naturel. Charisme qui lui vient évidemment de cette capacité à coller à la situation. Le même trait se décline, dans la bande, sous plusieurs formes: la naïve (Alberto, pour qui le crime suprême est de "faire pleurer maman"), l'inspirée (Léopoldo, le passionné de comédie) et la suiviste (Riccardo, qui se contente de divertir par ses talents de chanteur). Un seul pourtant sort du lot, ne participe pas de cette sainte expressivité latine, il s'agit de Moraldo.


Moraldo est celui qui a le visage fermé. Il est en cela l'opposé de Fausto. Il a le teint sombre et le visage fermé. C'est lui qui sait opposer à Fausto un regard de constance. Il est en fait le seul à refuser d'épouser les aléas de l'existence, à finalement agir, à finalement partir. On a dit que c'était lui, Fellini. Peut-être bien. C'est ce que laisse entendre une voix-off à la fois extérieure et identifiée au point de vue de Moraldo.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La Dolce Vita va avoir droit à son remake !

    Dolce Vita avoir droit remake

    L'article La Dolce Vita va avoir droit à son remake ! a été publié sur L'info tout court. Le studio européen AMBI Pictures va bientôt retoucher un classiqu... Lire la suite

    Par  Linfotoutcourt
    CULTURE
  • Camel Power Club - Laika (Hannes Fischer Remix) - Delicieuse Musique

    Sorti il y a quelques jours, le tout dernier remix d' Hannes Fischer sera sans aucun doute parfait pour aborder votre soirée dans un calme serein mais surtout... Lire la suite

    Par  Delicieusemusique
    CULTURE, MUSIQUE
  • Anne Baquet "Non, je ne veux pas chanter"

    Anne Baquet "Non, veux chanter"

    Le Lucernaire53, rue Notre-Dame des Champs75006 ParisTel : 01 45 44 57 34Métro : Notre-Dame des Champs / VavinDe et avec Anne BaquetAccompagnée au piano par... Lire la suite

    Par  Gjouin
    CINÉMA, CULTURE
  • Ils/elles ont disparu entre le 13 et le 28 juin

    Ils/elles disparu entre juin

    Big Time Sarah, la chanteuse de blues ayant joué avec e.a. Magic Slim, Buddy Guy, The Aces, Junior Wells, Johnny Bernard ou Erwin Helfer et le groupe The BTS... Lire la suite

    Par  Concerts-Review
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE
  • La chanson du jour

    chanson jour

    En hommage à l’actrice et chanteuse française Magali Noel, décécée le 23 juin dernierLa chanson de Boris Vian « Fais moi mal » 1956 Célèbre pour l’interprétatio... Lire la suite

    Par  Framboise32
    CULTURE
  • Fellini 1954-1964 (6 1/2)

    Fellini 1954-1964 1/2)

    10 ans de pur talent créatif. Federico Fellini a été magistral comme cinéaste. Particulièrement dans ces 10 années. Son cinéma lié à la modernité européenne se... Lire la suite

    Par  Hunterjones
    CULTURE, HUMEUR, MUSIQUE
  • Projets

    Projets

    (...)il m'a traîné dans le garage pour dévoiler, devant mes yeux faussement éblouis, sa collection d'outils. Un cauchemar. Moi qui différencie à peine une... Lire la suite

    Par  Hunterjones
    CULTURE, HUMEUR, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Timotheegerardin 494 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines