Magazine Culture

Anthologie permanante : Jean-Claude Pirotte

Par Florence Trocmé

A l’occasion de la parution du Promenoir magique et autres poèmes 1953-2003, importante anthologie poétique de Jean-Claude Pirotte. Lire la note de lecture de ce livre, dans Poezibao.

la baraque où notre existence est campée
appelons ça le corps dit Joubert
une baraque de barbaque
montée sur pilotis et tout autour
le vieil Océan de Lautréamont

sur le mont Ararat j’ai planté mes choux
piqué ma girouette et tapé sur les clous
tué mes poux et cassé mes cailloux
puis une voix m’a dit reste à genoux

Jean-Claude Pirotte, ″biographie″, Les Cahiers et les poésies d’Ange Vincent in Le Promenoir Magique et autres poèmes 1953-2003, La Table Ronde, 2009, p. 235

si la poésie vient sans qu’on s’y attende
elle s’en va comme elle est venue, par surprise
et ce qu’elle nous laisse parfois c’est un lac
dans la province inconnue de l’Alberta
ce n’est en réalité que le souvenir
d’une photographie d’un atlas d’enfance
mais un moment sur ce lac on navigue
en compagnie d’un ami mort depuis longtemps
le soir tombe et le visage de l’Indien
qui lève la rame vers le ciel s’éclaire
et le sourire de l’ami devient si présent
qu’il est impossible enfin de douter
des sources de la lumière

Jean-Claude Pirotte, ″Chronique douce″, Faubourg in Le Promenoir Magique et autres poèmes 1953-2003, La Table Ronde, 2009, p. 608

vêtue de noir et de silence
la mère paraît sur le seuil
pour briser l’enfant qui s’avance
et dans l’arrogance du deuil
la Parque affiche sur le seuil
la vengeance et l’exil du ciel

de l’amour c’est le châtiment
l’assourdi suintement du fiel
qu’en son hoir pour seule chevance
remâchera de deuil en deuil
  le vieil enfant

et du malheur le maigre orgueil
sera son unique pitance
la Parque inflige dès le seuil
le sacrifice de l’enfance

Jean-Claude Pirotte, ″VII. Rondeau final″, La Boîte à musique in Le Promenoir Magique et autres poèmes 1953-2003, La Table Ronde, 2009, p. 860

Jean-Claude Pirotte dans Poezibao :
bio-bibliographie courte, bio-bibliographie commentée par les textes, Hollande (note de lecture de B. Moreau), Passage des ombres (parution), extraits 1, Revermont, extrait 2, le prix Kowalski, extrait 3


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines