Magazine Bd & dessins

OSS 117 : mes zygomatiques ne répondent plus

Par Korril

Ce coup-ci je n'ai même pas attendu plus d'un jour pour aller le voir. Pas moyen de rater ce qui s'annonçait comme une comédie culte.
Résultat : évènement Facebook de créé et donc neufs gros lourds aux rires gras dans les premiers rang d'une grande salle de zone commerciale. Vraiment désolé pour ceux que l'on a dérangé, mais qu'est ce qu'on a kiffé OSS 117 : Rio ne répond plus ! OSS 117 : mes zygomatiques ne répondent plus
Réalisé par Michel Hazanavicius (cet homme était déjà l'un des deux responsables de La Classe Américaine )
Avec Jean Dujardin

avait été une agréable surprise : dans l'avalanche de comédies bravaches, enfilant les clichés humoristiques sur un embryon de concept. Le film prenait tout à rebrousse poil, sous des aspects parodiques éculés, il nous proposait un vrai humour. Porté par un Dujardin en roue libre, prêt à tout pour servir les blagues, parfois limites, de Hazanavicius. Limites peut-être, mais tellement rafraîchissantes dans l'univers figé des comédies à la française. Pour une fois le héros était irrécupérable, n'avait aucune excuse, portait sa stupidité en étendard, sans aucune happy-end le réhabilitant.

OSS 117 : mes zygomatiques ne répondent plus
Le premier OSS 117
OSS 117 : mes zygomatiques ne répondent plus

Une bouffée d'air frais donc, qui permet de ne pas rougir de honte quand on voit des bijoux comme Présentateur Vedette ou Tonnerre sous les tropiques . La prestation de Dujardin a même été remarquée chez les observateurs attentifs d'outre-atlantique (si-si j'l'ai lu j'sais pu où). Mais est-ce que sa suite serai aussi corrosive et inspirée ? Là était la question.
Rio ne répond plus , se passe une dizaine d'année après le premier volet, et c'est une excellente idée, car notre James Bond au rabais n'est plus juste macho, raciste, inculte et mou du bulbe, il est aussi confronté à une génération qu'il ne comprend pas. C'est donc une nouvelle source d'humour, là encore bien éloigné de la culture du quiproquo (ahah, Kad il fait semblant d'être handicapé pour pas aller dans le nord !), mais qui n'est pas non plus dans le gros lourd scato. On a un personnage qui est finalement surtout niais, naïf et qui croit à 200% en ce qu'il fait.
OSS 117 : mes zygomatiques ne répondent plus
OSS 117 , n'est pas une parodie des tics de mise en scène ou de scénario des James Bond, mais plus un film d'agent secret humoristique. Et c'est beaucoup plus frais, pas de répétition de gimmicks détournés, mais des clins d'œil appuyés (le jardinier). Ce deuxième opus est plus léger, le rythme est beaucoup plus soutenu (malgré une petite baisse de régime vers la fin) et le film plus abouti.
Un gosse, quoi.
Et enfin, il y a Jean Dujardin. Il en fait des caisses, toujours à fond, on le sent heureux comme un petit garçon qui vient d'avoir un super costume et qui est tellement dans le personnage qu'il continue même à table (ce qui peut lui valoir une réprimande à base d'endives au jambon). C'est grâce à lui que beaucoup de répliques sont hilarantes, son interprétation ajoute un rythme, un ton, une mimique qui vont changer un sourire en éclat de rire.


OSS 117 : mes zygomatiques ne répondent plus
Ça c'est moi en vacances à Pornic

OSS 117 : Rio ne répond plus est un film à voir absolument, une bouffée d'air frais dans le milieux des comédies au cinéma (françaises comme internationales). C'est une suite plus aboutie avec un casting en or (Pierre Bellemarre !) et de l'humour toujours meilleur.
Vous savez ce qu'il vous reste à faire ?

Ps : n'oubliez pas que les Dix Ans de Prun' se rapprochent, plus de news ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Korril 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog