Magazine Culture

Silmido : Soldats sacrifiés

Publié le 28 avril 2009 par Diana
Silmido : Soldats sacrifiésKang Wu-seok réalise Silmido (2003), une histoire vraie cachée du grand public sud-coréen pendant plus de trente cinq ans. Il fait état de l’organisation d’un commando-suicide ayant pour objectif l’assassinat du président Nord-coréen, Kim Il-sung. Ce commando-suicide qui sera nommé l’unité de force spéciale 684, est constitué de condamnés à mort recrutés par la KCIA, qui occupera un centre de base d’entraînement sur une île sud-coréenne du nom de Silmido (en 1968). Mais à la veille de la réconciliation entre le Nord et le Sud, cette mission sera abandonnée et la KCIA prendra la décision d’éliminer physiquement l’unité 684.
Silmido : Soldats sacrifiésKang Wu-seok réalise une œuvre somme toute classique dans sa conception pour une grosse production coréenne. Silmido raconte cette histoire vraie de façon simple en variant les genres ; du film de guerre et d’action au drame. Kang Wu-seok s’efforce de donner un ton juste à l’évènement peu commun d’un silence gardé par le gouvernement en place.
Silmido : Soldats sacrifiésKang Wu-seok dépeint avec minutie la constitution de l’unité 684 mais surtout son entraînement sur l’île de Silmido, à travers lequel on vit avec ces condamnés à mort, à qui l’on donne une chance d’expier leur faute en se sacrifiant pour la patrie, toute la souffrance infligée. On se prend d’affection pour ces personnages voués à une mort certaine. On est frustré et outré de la même façon qu’eux par la trahison faite de leurs dirigeants.
Silmido remplit sa mission : celle d’un film grand public mêlant action, personnages attachants et posant surtout le problème d’un passé étouffé sous le silence des autorités et du droit à la vérité. Kang Wu-seok répond présent à travers une mise en scène efficace, et de ce fait réussit parfaitement sa mission.
I.D.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diana 569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine