Magazine Culture

Le vendeur de cauchemars ...

Par Sylvie

de ANDRE BENCHETRIT
Vendeur de cauchemars
Editions du Rouergue "Do A Do Noir", 2009


Un coup de coeur pour ce petit livre d'une centaine de pages, à la fois conte merveilleux et thriller.

Deux enfants livrés à eux-mêmes, Lili et son grand-frère Elvis, se retrouvent confrontés à la visite d'un grand bonhomme au costume tout blanc et au crâne rasé, le vendeur de cauchemars ! Il menace bien sûr de les tuer !

Pour se défendre, on peut compter sur quelqu'un d'imaginaire, bien sûr ! Le Roi de Trèfle que Lili est la seule à voir et à entendre, une créature qui l'embête bien et qu'elle injurie de tous les noms pour qu'il parte ! Mais auf que ce soir, le roi de trèfle va être bien utile....
Ce récit oscille toujours entre le  réalisme très cru et l'onirisme le plus complet. Tout est fantasque : le père qui invente un stratagème incroyable pour défier les huissiers (installer une fausse porte pour y cacher tous les objets de valeur), le vendeur de cauchemars ressemble à un ange bodybuildé et la fillette a des visions.
Mais sous cet aspect merveilleux, l'auteur aborde des thèmes très sérieux comme les parents absents et irresponsables ou le refuge dans un monde imaginaire.
Une fin un peu simpliste mais qui a le mérite de remettre les pendules à l'heure.
Un récit qui vaut pour son atmosphère très originale.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvie 700 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines