Magazine Culture

Louis Vivin peintre postier, découvert comme Séraphine par Wilheme Uhde

Par Bernard Vassor

Par Bernard Vassor

Vivin moulin de la Galette largeur.jpg Le Moulin de la Galette Classé dans "les peintres primitifs" par Wilheme Udhe qui lui organisa une exposition à la Galerie "Des Quatre Chemins" EN 1929. Né en 1861 dans les Vosges, il était le fils d'un instituteur et d'une épicière, et quand le curé de son village lui offre une boite de crayons de couleurs, il prend la décision de devenir peintre. Après avoir réussi un concours, il entre aux PTT et est nommé ambulant sur les lignes de l'Est. Pendant son temps libre Vivin se mit à peindre, et exposa au salon des PTT en 1889 :"paysage marécageux". En 1892,il s'installa à Montmartre dans un petit appartement de la rue Caulaicourt. En 1903, il exposa au salon de la nouvelle "Société Artistique des PTT" avec un autre postier Joseph-Ferdinand Cheval dit "Le facteur"... Pendant la guerre de 1914, il va partout où il peut se rendre utile sans prendre un seul jour de congé. En 1918, il sollicite un poste de directeur qui lui est refusé. Il demanda sa mise enretraite qui lui fut accordée en 1922, ce qui lui permit de se consacrer entièrement à la peinture. Autodidacte, il ne tient aucun compte des règles d'harmonie des couleurs et de la perspective. Aujourd'hui Vivin est présent dans un grand nombre de musées, et la valeur de ses toiles approche celle du Douanier Rousseau et de Séraphine de Senlis. Il est mort à Paris le 28 mai 1936. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines