Magazine Culture

Calogero embellit La Cigale

Publié le 01 mai 2009 par Guillaume @influencelesite

 

Calogero embellit La Cigale

C’était la seconde fois date de la Cigale, prémisse de la tournée des zéniths en automne. La salle affiche « complet « .C’ est la deuxième fois que j’ investie cette salle (pour Zazie, la first time)et par grande chance (et pas mal d’attente) je suis placé au 2eme rang de la fosse face micro, entouré par les membres de la fan zone(membres du forum du site officiel de calogero).Grace aux eux , l’ ambiance y est chaleureuse !L’ attente se fait sentir puisque notre ami calo n’ apparait pas comme prévu à 20h .Apres , moults tentatives infructueuses pour chauffer la salle ,les fans se désolent un peu de cette ambiance d’avant show .De ce fait , on tourne la tête vers le gradin vip , mister Stanislas est présent chapeau vissé sur le crane , madame Zenatti, la grande Sophie, monsieur « Universal » Négres .Arrive miss Zazie(accompagné de son mister paradis à elle), je ne peux m’empêcher de l’acclamer avec mon petit ballon jaune(distribué par membres fan zone/pochette cd de calo)un petit bonjour de sa part(mais si ce n’était que pour moi lol)et je suis aux anges ! 20h35 , l’interlude d’ Ennio Morricone retentit , la salle explose et après cet instrumental ,Calogero et ses musiciens apparaissent pour « L’ embellie » .Les ballons tournoient et donnent un visuel superbe dans la salle pour accompagner ce premier titre qui se termine avec l’explosion des ballons .Calo semble un peu tendu (peut être du fait des problèmes techniques rencontrés la vieille)mais il retrouve vite le sourire vu l’ accueil qu’ il reçoit .Il est ravi de retrouver son public pour ce dernier concert de « rodage »en France .Vient ensuite « La bourgeoisie des sensations » déjà reprise par de nombreuses personnes. Calo explique qu’il a maintenant 35 ans passés et que quelque papiers jonchent le sol, lui qui n’a jamais utilisé de prompteur auparavant, mais le problème nous dit il c’est qu’à cet âge, je ne vois plus très bien ! JCa repart de plus belle avec « Prendre racine ».La salle est conquise et reprends en chœur .Une petite explication pour la chanson suivante écrite par Marc Lavoine pour un jeune autiste que calo a rencontré lors de sa visite du papotin(journal fait par des autistes), il entame alors « Nathan » seul petit bémol de la soirée puisqu’ en milieu de chanson , calo s’arrête puis la rechante du début. Pourquoi ??Ensuite, c’est au piano qu’il interprète le sublime « Danser encore » que la foule reprend à l’unisson. L’intro musical de « L’ombre et la lumière « débute et grand corps malade entame sa partie en se rapprochant du public .Le duo fonctionne à merveille !c’est une nouvelle orchestration réussie pour « Pomme C »! On repart au piano (car «  la au moins, je vois mes notes ! »)Pour expliquer la genèse de ce titre qu’il voulait appeler « Peter pan » .Mais l’auteur lui a dit que c’était nul et désirait savoir comment était calo dans son enfance .ben j’étais un mec calme, mais j ai volé des disques ! A l’époque, c’était « The Cure » merde ! je viens de me faire griller par ma maison de disques la ! pourtant Stanislas me dit toujours de cesser de raconter que je volais !Voila donc « Tu es fait pour voler » suivra une nouvelle adaptation sympathique de « Yalla »puis « Avez-vous envie de danser ? « lance t il « ma zaz est bien présente ? « et arrive une version plus électrique et dansante du » Saut de l’ ange » :exaltation dans la salle , les premiers rangs ont même dégotté une chorégraphie remarquée et félicitée par calo !Puis « Je me suis trompé « ,le tubesque « Passage des cyclones »et »Si seulement je pouvais lui manquer ».La réorchestration d’ « Aussi libre que moi » met véritablement le feu dans l’ assistance , le public est en délire ! On termine avec « C’ est dit « .Après les acclamations , la troupe réapparait en remerciant le public même s il na s agit que d un tour de chauffe et qu’ ils se mettent en place et s’ entrainent avec ces concerts la.Ca va finir en pure folie générale avec « La fin de la fin du monde «  « Face à la mer » «et »En apesanteur » l’ ambiance atteint son apogée .Le public est véritablement conquis par le rendu des nouveaux titres ainsi que les nouvelles orchestrations des anciens tubes .Ils se donnent rendez vous cet automne !L’embellie de ce concert restera dans les têtes et les cœurs au moins jusque la .


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guillaume 54300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine