Magazine Beaux Arts

Christian Boltanski - Le travail de mémoire

Publié le 27 avril 2009 par Srosenblum

L’oeuvre de Boltanski est magique. Elle est très forte de sens sans pour autant que les éléments qui constituent son oeuvre racontent un récit réél. En effet, Boltanski est le roi de l’illusion. Il invente un passé à la fois pour lui et pour les autres. Il n’est pas pour autant révisionniste. Il interpréte.

En effet, un de ses projets se nomme “MONUMENT ODESSA”. Il utilise des photos floues de jeunes enfants qu’il encadre et les dispose au milieu de vieilles ampoules alimentées de vieux fils electriques qui s’entremelent en étant négligemment disposés sur les portraits. Il ne fait aucun doute que ces enfants sont des enfants juifs qui ont péri dans les camps de la mort. Pourtant il ne s’agit en réalité que de photos anciennes sans qu’elles soient en relation avec ce passé si funeste.

Les ampoules paraissent vieilles et pourtant on les trouve encore dans le commerce. Les cables electriques noires semblent appartenir à un passé très éloigné. Les interrupteurs sont de vieux interrupteurs. Il apparait évident à un observateur que tout ce matériel qui constitue l’oeuvre est daté des années de guerre (1939-1945).

Pourtant, il n’en est rien. Il s’agit en fait du génie de Christian Boltanski. Rien est vrai et pourtant tout est vrai. Je dirais même que tout est tellement parfait que tout est vraissemblabe.

Dans l’oeuvre ci-dessous, on a l’impression d’être face à un monument en hommage à la mémoire des victimes des chambres à gaz.

ampoules

L’oeuvre ci-dessous fait partie de notre collection.

4-schwarz-weis-photographien-245-x-185-cm-bzw-605-x-505-cm-jeweils-unter-glas-gerahmt-17-gluhlampen-mit-kabeln-sowie-eine-biskuitdose-6-x-23-x-215-cm-mit-inneliegendem-hemd

Pour se rapprocher de qui est Christian Boltanski, il n’y pas mieux que de lire ses propres mots:

« Une grande partie de mon activité est liée à l’idée de biographie, mais une biographie totalement fausse et donnée comme fausse avec toutes sortes de fausses preuves. On peut trouver ceci dans toute ma vie : la non-existence du personnage ; plus on parle de Christian Boltanski, moins il existe. »

______________________________________________________________________________________

Voici en une courte biographie de Boltanski récupéré sur Wikipédia:

“Christian Boltanski est né à la fin de la Seconde Guerre mondiale dans une famille juive et il est resté marqué par le souvenir de l’Holocauste. Il commence à peindre en 1958, à l’âge de 14 ans, alors qu’il n’a jamais connu de véritable scolarité ni suivi de formation artistique au sens traditionnel du terme. La plupart des tableaux qu’il réalise alors sont en majeure partie de grands formats représentant des personnages dans des circonstances macabres ou bien encore des scènes d’histoire.

Boltanski s’éloigne de la peinture à partir de 1967 et expérimente l’écriture, par des lettres ou des dossiers qu’il envoie à des personnalités artistiques. Il intègre à son œuvre des éléments issus de son univers personnel, et sa propre biographie, réelle ou imaginaire, devient le thème principal de son œuvre.

En couple avec l’artiste Annette Messager, Christian Boltanski est aujourd’hui reconnu comme l’un des principaux artistes contemporains français. Il enseigne à l’école nationale supérieure des beaux-arts de paris et vit à Malakoff.”


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Srosenblum 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines