Magazine Humeur

Claude Guéant veut interdire Dieudonné d’élections européennes… De quoi se mêle le conseiller du Prince ?

Publié le 05 mai 2009 par Kamizole

dieudonne-soral-ex-fn-listes-antisionistes.1241515807.jpgLes personnes qui me lisent régulièrement savent sans doute que Dieudonné et son antisémitisme ne sont absolument pas ma tasse de thé. C’est un répugnant petit personnage qui, sous couvert d’art (?) diffuse des propos et des actes qui sont autant de libelles contre les Juifs.

Le fait que pour présenter des listes aux élections européennes du 7 juin 2009, il se drape dans une étiquette «antisioniste» ne change en rien la nature de son action. Même si – en principe – les deux termes sont loin de recouvrir la même chose.

L’antisémitisme est un racisme dont nous connaissons les tragiques conséquences, non seulement depuis l’Affaire Dreyfus, les terribles années 30 et l’extermination nazie : les Juifs ont été persécutés en Europe dès le Moyen-Âge et l’on ne saurait passer sous silence nombre de «pogroms» en Europe de l’Est et Russie.

L’antisionisme – bien qu’il puisse se doubler chez certains d’un antisémitisme virulent – est la contestation de l’existence de l’Etat d’Israël et plus généralement, de nos jours, une critique contre sa politique à l’égard des Palestiniens.

J’ajouterais pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté que je peux être fort critique à l’égard d’Israël, notamment dans les conséquences meurtrières de sa politique à l’égard des Palestiniens – je déteste tout autant les attentats meurtriers et les tirs de roquette – en nourrissant un égal amour pour ses deux peuples.

Cela va sans doute mieux en le disant… mais j’ai l’antiracisme chevillé à l’âme et au corps. L’antiracisme ne peut se diviser ou alors c’est un racisme.

Dieudonné est rusé… Je peux vous assurer qu’étant tombée deux ou trois fois par hasard sur son blog – «les Ogres» - il est fort difficile de s’apercevoir à première vue que l’on a affaire à un site antisémite. Le pois(s)on est particulièrement bien noyé !

Certes, sur le fond, Claude Guéant a mille fois raison : “Est-ce qu’on peut se présenter aux élections avec un programme ouvertement antisémite” et c’est bien “une initiative absolument scandaleuse qui doit être condamnée moralement par tous les gens de bonne volonté”. (…) “Dieudonné est antisémite tout le temps, c’est absolument odieux”… De même Xavier Bertrand : “Les listes dont le seul moteur est la haine n’ont rien à faire dans le débat”.

Le simple fait que Dieudonné s’associe avec l’ex-FN Alain Soral témoigne à l’envie «d’où il parle» !

Si vous y ajoutez la participation – et les propos ! - de Yahia Gouasmi, président du Parti antisioniste : “A chaque divorce, moi je vous le dis, il y a un sioniste derrière. A chaque chose qui divise une nature humaine, il y a derrière un sionisme. C’est ce que nous croyons. Et c’est ce que nous allons démontrer.”… on atteint le summum de la connerie ! Mais fort dangereuse…

Je ne vois pas ce que le sionisme peut avoir à faire avec les divorces et quant à ce qui divise la nature humaine, il me semble que le racisme figure parmi les causes essentielles.

  • Ceci dit, il me semble que Claude Guéant est très mal venu quand il affirme vouloir interdire les listes de Dieudonné.
  • D’abord, je commence à en avoir plus que marre de voir celui-ci qui n’est rien sur le plan de nos institutions politiques – il n’est que le Secrétaire général de l’Elysée. J’ai beau ausculter ma mémoire, je n’ai pas le souvenir de quelqu’un qui, à ce même poste, soit intervenu de telle façon sur tous les sujets politiques ou économiques.

    Sans doute Nicolas Sarkozy joue-t-il plutôt en ce moment les «muets du sérail» dans l’espoir que le CSA ne prenne pas en compte son temps de parole.

    Ce en quoi il a tort : d’après l’arrêt du Conseil d’Etat, les propos des conseillers de l’Elysée quand ils interviennent sur les sujets politiques qui relèvent à l’évidence de la «communication» partisane du Chef de l’Etat sont pris en compte au même titre que le temps de parole de Nicolas Sarkozy.

  • Ensuite, est-il légalement possible d’interdire des listes électorales ?
  • Sur quel fondement ? Les listes doivent être déposées auprès du ministère de l’Intérieur. Imaginons que celui-ci refuse d’enregistrer les listes «antisionistes»… Il devrait saisir le Conseil d’Etat – qui aura alors 3 jours pour se prononcer - dans les 24 heurs suivant leur dépôt.

    J’ai déjà démontré que Dieudonné est un rusé : il aura beau jeu de démontrer que la ligne politique de sa liste est antisioniste et non antisémite et jusqu’à présent la contestation de la politique d’Israël n’est pas encore un délit.

    De même, en dépit de ses nombreux «dérapages», Dieudonné a certes été condamné au pénal pour propos racistes et antisémites mais le juge répressif n’a jamais assorti ces condamnation d’une «peine complémentaire» : privation des droits civiques et inéligibilité.

  • Ensuite, second argument de Claude Guéant entendu sur France-Info : une telle liste constitue un détournement du scrutin européen…
  • Ce qui reviendrait peu ou prou à contester force petites listes que l’on pourra qualifier de «témoignage» sur tel ou tel problème. Qu’elles défrisent les partis majoritaires est évident, dans la mesure où elles dispersent les voix des électeurs. Mais la démocratie commande de ne pas limiter le droit à l’expression des formations minoritaires.

    Et ce d’autant plus qu’à ma connaissance - et je viens de consulter l’article correspondant sur Wikipedia pour m’en assurer - aucune règle n’est actuellement en vigueur pour restreindre le droit de présenter une liste aux élections européennes. Après sans doute un désaveu du Conseil d’Etat – qui prendra sans doute en compte la législation européenne – l’Etat prendrait le risque d’être désavoué par la Cour de justice européenne…

  • Enfin, l’initiative de Claude Guéant me paraît tout à fait malencontreuse voire contre-productive
  • Sans doute aura-t-il été poussé par Nicolas Sarkozy et l’UMP : redoutent-ils un mauvais score en dépit des sondages actuels qui les donnent favoris ? Car je crains qu’elle n’ait pour résultat non seulement de donner une publicité stupide aux listes et thèses de Dieudonné mais de lui permettre en même temps jouer les vicitmes…

    Tactique utilisée jusqu’à la corde par Le Pen.

    Je crains donc que cela ne lui apporte des voix supplémentaires alors que le silence pur et simple l’aurait sans doute relégué à la place qui lui convient le mieux : dans les poubelles de l’Histoire !

    SOURCES

    20 minutes

    Interdiction des listes de Dieudonné aux européennes: L’humoriste traite Guéant de «bon petit soldat» d’un «lobby sioniste»

    Le Figaro

    Européennes : les listes de Dieudonné interdites ?

    Libération

    Polémique sur une éventuelle interdiction des listes de Dieudonné

    Peut-on interdire de scrutin européen les listes de Dieudonné ?

    Le Monde

    Européennes : Guéant évoque une possible interdiction des listes de Dieudonné


    Retour à La Une de Logo Paperblog

    A propos de l’auteur


    Kamizole 786 partages Voir son profil
    Voir son blog

    l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte