Magazine Côté Femmes

Naissance dans la prairie

Par Alisabel
Ceci n'est pas encore un récit de naissance en bonne et due forme, il est pour l'heure en cours de maturation, et je le partagerais un jour avec vous.
J'ai envie de vous parler d'abord des aspects de cet évenement qui font que 15 jours après, j'ai encore du mal à me remettre de ce raz de marée émotionnel.
Pour se remettre dans le contexte il faut se souvenir que j'attendais ce bébé depuis la fin mars dèja, tous les signaux étant au vert pour que la naissance aie lieu vers 37 semaines comme pour les deux premiers : col effacé, contractions fortes et fréquentes, estimation de poids du bébé respectable etc...
Qaund on a la chance d'avoir une Saint Glée pour amie, on est bien accompagnée dans la vie. Elle était près de moi lorsque j'ai appris ma grossesse, et s'est tout de suite proposée pour être ma doula. Et une doula avec un parcours pareil, ça ne court pas les rues. La Saint Glée raconte chez elle comment elle est venue, puis repartie, puis revenue pour rester 12 jours auprès de moi, avec ses trois derniers petits fêlés., le reste de sa famille ayant accepté de façon fort gentille de se passer d'elle pour me permettre de vivre au mieux la fin de cette éprouvante grossesse.

En toute  simplicité
contrairement à mes attentes, l'accouchement s'est produit en plein jour. Inutile donc de compter sur le sommeil nocturne des petits pour espérer être tranquilles, il a fallu gérer la présence de 3 bambins entre deuze et demi et troizans, et d'une grande fille de 8 ans et demi. Ma grande Alix a assuré ce coup là avec son brio habituel, fournissant nourriture, boisson et divertissements presque toute la journée.
Les portes ont été laissées ouvertes délibérément, il était important que chaque enfant
naissance dans la prairie naissance dans la prairie
puisse avoir accès à sa maman. Les deux terreurs, à savoir le biboudemars et le fol enfant, sont venues régulièrement se tenir au courant.avant de retourner à leurs occupations. La petite U a pu venir têter et me soutenir moralement aussi souvent qu'elle l'a voulu.  Leurs allées et venues ne m'ont aucunement dérangée. naissance dans la prairie
Je ne suis pas de celles qui accouchent en gémissant doucement, et avec le sourire. Alors que je m'efforçais de propulser une citrouille dans un orifice de la taille d'une orange, j'avais mal,très mal, et je l'ai fait savoir. Les murs ont tremblé de mes cris. J'ai craint au début d'effrayer les enfants, puis j'ai décidé de me lâcher. Eux n'ont aucunement été dérangés par mes beuglements, tout  juste ont ils été un peu surpris au début.
  La naissance d'Ariane s'est tout simplement inscrite dans la vie de la maisonnée ce jour là .

Une affaire de femmes
Ma grande Alix a su dès son lever que j'avais perdu les eaux, et a accepté de rester pour nous seconder. La Saint Glée est tout de suite entrée pleinement dans son rôle de doula, me donnant pour commencer sa présence et sa douce attention, avant que sa prestat
ion ne devienne plus physique. Car acceptant de m'assister pour cette naissance, c'est largement plus que son soutien moral qu'elle m'a offert : naissance dans la prairie
Elle m'a prodigué des massages durant le travail pour soulager les contractions. Tout au long de l'accouchement elle m'a prêté ses avant bras pour que je m'y cramponne, ses épaules pour que je m'y suspende, ses bras pour que je vienne y pleurer ma fatigue et ma douleu
r.
Elle m'a donné sa main à broyer lorsqu'en phase d'expulsion l'épaule est restée coincée.  Et ses mots.... de soutien, d'encouragement, d'amour, de compréhension.


 C'est vers elle que je me suis tournée pour partager ma joie une fois que ma petite fille fût sortie, dans ses bras que j'ai laissé éclater mon bonheur, car cette naissance  c'était aussi grâce à elle si elle s'est ainsi déroulée. 
Les deux grandes : à savoir ma grande à moi qui a eu le bonheur de voir sortir sa soeur et d'assister trés émue à ses premiers instants de vie aérienne. Et la zouille de la Saint Glée, agée de 8 ans et demi.
A elles deux j'ai demandé une fois l'affaire faite, si elle n'avaient pas eu peur. Je craignais que le spectacle de ma souffrance les ait par trop impressionnées, et bien pas du tout ! l'une comme l'autre sont partantes pour mettre au monde leurs enfants naturellement, à la maison.
Il est à noter que les deux seuls représentant du sexe masculin venus se frotter un peu à la situation dès qu'elle est devenue un peu difficile sont  le chat et le biboudemars. Aucun des deux n'a tenu la route, et chacun est bien vite reparti de son côté.
naissance dans la prairie
La confiance :

En plus d'une doula de trés haut niveau, j'ai eu la chance d'être aidée par une sage femme expérimentée et humaine, la même qui était là pour le biboudemars en siège. J'ai été heureuse de pouvoir compter sur son professionnalisme lors de l'expulsion. Elle a vu tout de suite que le bébé n'avait pas tout à fait accompli sa rotation, et lorsque l'épaule est restée coincé elle a su trouver les bons mots pour m'encourager à pousser encore davantage.  Elle a tout de suite stoppé par une injection un début d'hémorragie de la délivrance. La saint Glée et elle ont collaboré avec énergie lorsqu'il s'est agi de virer les alèzes tâchées, s'occuper du placenta et remettre la salle de bains en état. Elles ont été d'une redoutable efficacité pour s'occuper du bébé et moi une fois installées dans notre lit pour un repos bien mérité.
Cette naissance très attendue s'est déroulée en fin de compte de façon très inattendue, que ce soit pour le terme, le poids du bébé, et surtout ces circonstances.
Ce que j'ai reçu ce jour là, je vous souhaite à toutes de le recevoir un jour.
naissance dans la prairie
ps : le second prénom d'Ariane est celui de la bonne fée qui a assisté sa maman avant et durant sa naissance. Merci à elle d'avoir accepté.
ps 2 : la phrase culte de ce jour là est signée de la saint glée : " et bien le petit septième je peux te dire qu'il va rester là où il est !!!"

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alisabel 803 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog