Magazine Asie

La semaine de la Birmanie

Publié le 18 mai 2009 par Kathy
Info Birmanie organise la Semaine de la Birmanie
26-30 mai 2009

Le mois de mai est une période porteuse de sens à plusieurs égards concernant la Birmanie : 
-en mai 2009 cela fera un an que la cyclone Nargis a frappé le pays faisant 135 000 morts ; 
- le 27 mai l’assignation à résidence d’Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix 1991, devait officiellement prendre fin, c'est un nouveau procès qui commence aujourd'hui ; 
- enfin le 24 mai marque également la fin de la campagne mondiale de mobilisation demandant au Secrétaire général des Nations unies d’intervenir en faveur de la libération de tous les prisonniers politiques birmans.
* Programme complet au format pdf sur le site d'info-Birmanie 
Et surtout n'oubliez pas : 
 Manifestation de soutien à Aung San Suu Kyi ce lundi 18 mai à partir de 13h30 
Rendez-vous donné devant l'Ambassade de Birmanie à Paris, place du Brocard - 8ardt de Paris (M° Courcelles) 
lire l'appel à manifestation, lancé par la Communauté Birmane de France, Info Birmanie, la FIDH, Reporters Sans Frontières, Amnesty International, l'ACAT, Femmes Solidaires et l'Alliance des Femmes pour la Démocratie : appel à manifestation_assk_18mai09
En présence de Jane Birkin et d'autres personnalités publiques, venez apporter votre soutien à Aung San Suu Kyi !

Le procès d'Aung San Suu Kyi commence aujourd'hui, lundi 18 mai, à la prison d'Insein à Rangoon

AFP - Le procès à huis clos de la dirigeante de l'opposition birmane Aung San Suu Kyi s'est ouvert lundi dans la prison d'Insein, au nord de Rangoun. Elle y est jugée pour avoir reçu jeudi, la visite d'un Américain en violation des restrictions liées à son assignation à résidence.

Selon les autorités, l'américain John Yettaw avait réussi à nager début mai jusqu'à la maison de Mme Suu Kyi, située au bord d'un lac, et y avait séjourné pendant deux jours, avec la complicité de l'opposante et de ses assistantes, Khin Khin Win et Win Ma Ma.

«Des ambassadeurs de l'UE se sont rendus à la prison d'Insein, mais on ne les a pas laissés passer, et ils ont été obligés de faire demi-tour», a déclaré un diplomate, rappelant que «dans un état de droit, les audiences judiciaires sont publiques».

L'avocat de Mme Suu Kyi a annoncé qu'elle clamera son innocence et affirmera qu'elle «n'a commis aucun crime». «Elle a eu pitié de cet homme car il avait des crampes aux jambes après avoir traversé le lac et c'est la raison pour laquelle elle l'a autorisée à rester», a-t-il ajouté.

La lauréate du prix Nobel de la paix, maintenue en quasi-isolement depuis 2003 à Rangoun, a été privée de liberté pendant la majeure partie des 19 dernières années. Son inculpation intervient moins de deux semaines avant la fin de sa période d'assignation à résidence, fin mai. Passible de cinq ans de prison, la dirigeante de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) sera exclue du paysage politique pendant les élections controversées que la junte militaire birmane entend organiser en 2010.

Outre Aung San Suu Kyi, ses deux dames de compagnie, Khin Khin Win et Win Ma Ma, ainsi que John Yettaw, sont jugés lundi, a précisé l'avocat de l'opposante. Ils sont incarcérés à la prison d'Insein parmi des centaines de détenus politiques.

Source : Info Birmanie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kathy 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte