Magazine Cuisine

Cheesecake fraise, et coulis aux fleurs de sureau

Par Lolocoop
Vous l'avez vu samedi, et maintenant, après avoir bien salivé, je vais enfin vous combler et vous donner la recette, du cheesecake que j'ai fait pour la communion de Guillaume...
Cheesecake fraise, et coulis aux fleurs de sureau
Attention, encore une  recette de tricheuse, simple comme tout et possible de faire en light pour celles qui ont des problèmes côté bikini, bon bien sûr il faut trouver autre chose pour la déco que des bonbons, ou alors avoir sous la main le Grand Père de Guillaume, qui si j'ai bien compris adore fraises tagadas, et n'hésiterait pas à les ôter de la bouche de ses  petits-enfants ! Honteux tout de même ;-)
Cheesecake fraise, et coulis aux fleurs de sureau
Donc,  pour un cheesecake pour 8 (ou 6 goumands!), il faut 500 g de fraises (des bonnes hein, de Plougastel pour les bretons !), un paquet de jelly à la fraise (au rayon étranger des supermarchés, et comme vous pouvez le voir sur la photo ci dessous ça n'est pas que chimique !) 150 g de biscuits (digestives pour moi, mais vous pouvez utiliser n'importe quels sablés) 80 g de beurre fondu (demi-sel), 175 g  de fromage blanc ( du 40 % pour moi), 15 cl de crème fouettée, du sirop de fleurs de sirop (on en  trouve chez le suédois qui vend des meubles, ou bien sûr outre-manche), et 50 g de sucre en poudre.
Mettre un cercle de 20 cm de diam dans le plat qui vous servira de plat de service, réduisez les biscuits en miettes (le coup du sac  congélateur (2 c'est mieux sous peine  d'exploser le sac et de se retrouver avec des miettes absolument partout (je sais de quoi je parle c'est du vécu !)), et  de  frapper rageusement  avec un rouleau à patisserie, on a le droit de  penser à quelqu'un  que l'on déteste (la boulangère qui gare sa voiture sur les places handicapés pour moi !), ensuite on se calme, on respire, on fait le tour du jardin 3 fois en faisant  des moulinets avec ses bras, et on continue. Vous versez le beurre fondu dans les miettes et vous mélangez avec vos petites mains, vous déposez  le tout dans cercle et vous appuyez de façon à faire un fond. Mettez le plat au frais et on passe  au plus compliqué...
Cheesecake fraise, et coulis aux fleurs de sureau
Découpez la jelly (avec des ciseaux c'est beaucoup plus simple) en petits morceaux, et mettez la dans un bol, recouvrez de 15 cl d'eau bouillante et remuez jusqu'à ce que tout soit fondu (hors du feu attention !) laissez refroidir, pendant que vous vous occupez du reste, c'est à dire des fraises, mixez les toutes  (au robot plongeur, ou au blender), pesez 200 g du jus obtenu, et mélangez avec le fromage blanc et 30 g de  sucre (très peu de sucre car la jelly est  déjà sucré, et  parce que chez  Guillaume on aime pas trop sucré !,  Mais vous pouvez goûter et en ajouter). Ajoutez la jelly(toujours liquide), mélangez bien et mettez au frais. Mélangez le reste de la pulpe de fraise  avec un demi verre  de sirop de fleurs de  sureau et le reste du sucre  (c'est à dire 20 g pour ceux qui n'ont pas suivi), et gardez ce coulis au frais jusqu'au moment de  servir.
Cheesecake fraise, et coulis aux fleurs de sureau
Lorsque la crème aux fraises  est presque prise  (ça prend environ 2 heures), fouettez la et ajoutez la crème fouettée, versez le tout sur la base biscuitée et remettez au frais,  l'idéal est de faire ce cheesecake au moins la veille, mais comme il n'y a pas d'oeufs cru, on peut le faire jusqu'à 3 jours avant sans problème. Pour la déco, j'ai pris  des bonbons, mais on peut aussi prendre des fleurs, ou ce qu'on veut, la technique pour les meringues  bicolores c'est ici. Et la recette des girly cheesecake aux fraises tagada c'est .
Cheesecake fraise, et coulis aux fleurs de sureau
Je  crois avoir compris que Guillaume a beaucoup aimé son gâteau...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lolocoop 927 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine