Magazine Culture

Juke Box

Publié le 19 mai 2009 par Pralinerie @Pralinerie
Juke Box
Et voilà, je continue ma découverte de Blondel. Ce qui est sympathique ici, c'est la forme. Des chapitres courts au nom d'une chanson retracent un moment de la vie du narrateur, Yoann. Chaque chanson est liée à un moment très particulier. C'est amusant car une musique rappelle souvent un souvenir, ici c'est plutôt un souvenir en musique. Bon, j'avoue, je ne connaissais pas tout (et je ne connais toujours pas tout), c'est assez générationnel ce genre de chose. Mais ça n'empeche pas de goûter le roman.
Yoann vit dans une famille lambda. Il a un grand frère et des parents qui se disputent. La narration s'échelonne de l'enfance à l'age adulte en mettant l'accent sur des tranches de vie : quelques minutes, heures ou jours. On retrouve des thèmes visiblement chers à l'auteur comme l'enseignement, le ménage à trois, la bourgeoisie moyenne... Mais il n'y pas le coté percutant du passage du gué. Finalement, tout est assez banal dans cette pseudo autobiographie mais pas désagréable. C'est la vie de Monsieur tout-le-monde...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine