Magazine Culture

Monestarium - Adrea H. Japp

Par Karineetseslivres
Monestarium - Adrea H. Japp


Monestarium- Andrea H. Japp
Le Livre de Poche - 384 pages.
1288. Al Iskandarïyah, Egypte. Un marchand récupère la lourde besace d'un voyageur agonisant, ignorant qu'il vient de signer son arrêt de mort. Il est égorgé alors qu'il tente de vendre le sac à l'intermédiaire du comte Aimery de Mortagne.
1307, abbaye de femmes des Clairets, France. Une moniale, Angélique, est découverte étranglée. Sans doute parce qu'elle ressemblait beaucoup à l'une de ses soeurs, Marie-Gillette d'Andremont, qui a fui l'Espagne après l'assassinat de son amant.
D'autres meurtres surviennent.
Se peut-il que le meurtrier soit le même que celui de l'amant de Marie-Gillette ? Et quel est donc le rôle exact du comte de Mortagne, qui arrive très à propos à l'abbaye ?
Construit comme un huis clos,
Monestarium est un thriller historique haletant.

Monestarium d'Andrea H. Japp est un polar médiéval dans lequel se mêlent mystère, espionnage, complots, meurtres au sein de l'abbaye de femme des Clairets.
Dans cette abbaye, où les meurtres se succèdent, on découvre, au fil du roman, que les moniales ne sont en fait pas celles qu'elles prétendent être. Petit à petit, les masques tombent, tenant le lecteur en haleine jusqu'à la fin. Les véritables visages se dévoilent.
Mais pourquoi ces meurtres ? Tout est parti d'un sac maudit, fort convoité, mais dont personne ne semble savoir exactement ce qu'il contient...
Extraits :
"D'un autre côté, la constant promiscuité de Firûz avec son chargement lui rongeait la vie, sans qu'il sache pourquoi. Il craignait qu'on le lui vole et pourtant, il ne supportait plus d'y penser à chaque instant. Le paquet lui pesait sur l'âme, de plus en plus. Depuis quelque temps, il le rendait responsable du dernier sourire de l'homme noir croisé à Alexandrie. La mort avait libéré l'homme de son fardeau, enfin." (page 27).
"- Voyez-vous, ma chère mignonne, la politique est comme une femme aimée aux yeux d'un amoureux qui se languit. Tous les moyens sont bons pour la convaincre de la perte qui serait sienne si son soupirant venait à s'en lasser. le mensonge devient flatterie, la glatterie compliment, le compliment courtoisie de bon aloi. Le but de cette cascade métamorphoses est de faire croire à la femme désirée que le désir vient d'elle. Ainsi s'agace-t-elle de reculades qui ne sont que des feintes. Elle devient alors imprudente et avance d'un pas. Pas à pas, elle parvient où vous souhaitiez la conduire. Mais attention, en amour comme en politique, il vonvient que la manipulée ne sache jamais qu'elle fut menée, sans quoi elle pourrait bien vous réserver un coup de l'âne." (page 186). 
Monestarium d'Andrea H. Japp a été une très agréable découverte.
J'ai été captivée par ma lecture, tenue en haleine par les révélations des véritables personnalités de chacun, et du mystère convoité.
J'ai énormément apprécié de me retrouver plongée dans cette atmosphère moyenâgeuse grâce aux descriptions et au vocabulaire employés par l'auteur. J'aime me retrouver dans des époques passées, et cela a été une grande réussite avec Monestarium.
Je remercie  Monestarium - Adrea H. Japp  et  Monestarium - Adrea H. Japp  de m'avoir permis cette belle découverte.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Karineetseslivres 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines