Magazine Culture

Anthologie permanente : Jean-Paul de Dadelsen

Par Florence Trocmé

Étude II

Bientôt à longs meuglements les bateaux sur le fleuve
lancé vert à nouveau entre les peupliers retrouveront
la brise du sud au nord raidissant leurs drapeaux ;
dans les vestiges de la forêt carolingienne
la feuille enroulé minusculement tendre mais
verte avant le soleil de toute la dureté de sa patience
percera le bois mort.

D’Égypte où elle montrait son croupion aux touristes
la cigogne reviendra estiver parmi les grenouilles rescapées ;
le confiseur du village mettra en vitrine ses
lapins de sucre rose à longues oreilles fertiles ;
déjà de son museau fourré méticuleusement la taupe
retourne la terre à nouveau meuble et dégage
les colonies de vers blancs de ses garde-manger ;
les bonnes femmes au cimetière iront repiquer des pensées.

Une fois encore, ô cœur, parviendrons-nous,
à balayer les décombres de notre hivernage ?

Jean-Paul de Dadelsen, Goethe en Alsace et autres textes, nouvelle édition augmentée par Baptiste-Marrey, Le Temps qu’il fait, 1982 et 1995, p. 67


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines