Magazine Bébé

L'éducation, une affaire de coeur

Publié le 20 septembre 2007 par Marianne Markmann
« Vous dites : c'est fatiguant de fréquenter des enfants. Vous avez raison. Vous ajoutez : parce qu'il faut se mettre à leur niveau, se baisser, s'incliner, se courber, se faire petit. Là, vous avez tort. Ce n'est pas cela qui fatique le plus. C'est plutôt le fait d'être obligé de s'élever jusqu'à la hauteur de leurs sentiments. De s'étirer, de s'allonger, de se hisser sur la pointe des pieds. Pour ne pas les blesser. » Janusz Korczak « L'enfant a le droit de vouloir, de réclamer, d’exiger. Il a le droit de progresser. Parvenu à maturité, il doit pouvoir exprimer son talent. Or, à quoi le restreint l’éducation ? À ne pas faire de bruit, ne pas traîner ses souliers, écouter et exécuter les ordres, ne pas critiquer et croire que tous n’ont en vue que son bien... » Janusz Korczak, Comment aimer un enfant, p. 160. Janusz Korczak (Pologne, 1878-1942) Éducateur, médecin pédiatre, écrivain, Précurseur du respect des droits de l'enfant, Refondateur de l'éducation à la citoyenneté

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marianne Markmann 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte