Magazine Culture

Wax Tailor

Publié le 20 septembre 2007 par Lumpyana

Membre du groupe La Formule dans les années 1990, animateur de la radio Droit de Cité à Mantes-la-Jolie, Le Saout lance son label Lab’Oratoire en 1998 et produit La Formule ainsi que des projets Breakbeats Breaking the wave.

Dans le même temps, il se lance dans son premier projet Breathing under water en collaboration avec, entre autres, Looptroop, groupe suédois dont il s’est chargé de la tournée française en 2001. C’est la période où il semble se détacher du monde hip hop français et se consacrer à son projet « militant » Breathing under water.

Le projet Wax Tailor débuté en 2002, produit en 2004 deux EP en collaboration avec Charlotte Savary (chant) et Marina Quaisse (violoncelle), combinant entre autre hip hop orchestral, down tempo et trip hop. (source wikipedia)

Après « Tales of The Forgotten Melodies », qui fut pour beaucoup une des révélations de l’année 2005, Wax Tailor livre “Hope & Sorrow”. Le second album est souvent présenté comme le moment de vérité pour un artiste. Avec ce nouvel opus, WT confirme son identité musicale, en 12 titres et 3 interludes. Il nous conte une nouvelle histoire laissant plus d’espace aux titres vocaux, un scénario parsemé d’invités comme autant d’acteurs au service d’une mise en scène sonore.

Dès l’introduction, l’ambiance est donnée, le son défile comme un long plan séquence posant le décor. Souvent catalogué abstract hip hop ou trip hop, WT fait sauter ces barrières, utilisant sa musique comme un langage pour conter des chroniques sonores teintées de soul, de jazz, de funk, flirtant ci et là avec une écriture pop classieuse déposée dans un écrin hip hop.
En funambule, entre « espoir et souffrance » WT semble chercher le point d’équilibre, il élargit sa palette, dessinant en musique nos dualités. Détaché de toute querelle de clocher, il ne cherche pas sa route mais la trace, n’est pas à classer dans la catégorie suiveurs mais incontestablement dans celle des artistes majeurs. Avec ce deuxième essai, WAX TAILOR confirme la dimension internationale que son premier album avait ébauché.

ALBUM: “Hope & Sorrow” : Itunes

le site

myspace

et aller faire un tour sous youtube c’est juste un début …..


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lumpyana 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte