Magazine Culture

Existera-t-il un jour une réelle légitimité pour l'auto-édition ?

Par Actualitté
Pour la première fois dans l'histoire de l'édition, les auteurs qui ont décidé de s'auto-éditer ont produit plus de livres que les maisons d'édition traditionnelles. Nouveau marché, plus libéralisé, mais également jungle dans laquelle le lecteur se perd... ces questions de publications fusent alors qu'une problématique demeure : l'auto-édition connaîtra-t-elle un jour la reconnaissance ?
Aucun respect de la part des éditeurs, et peu d'attention de la part du public, déplore en effet IndieReader, qui souhaitent apporter son écot en lançant prochainement un nouveau site. Pour un forfait de 179 $ annuels, les auteurs pourront profiter de la plateforme mise à leur disposition, en fixant leur propre tarif et gardant 75 % des revenus liés aux ventes. Séduisant quand on sait que les droits oscillent entre 5 et 15 % pour un livre publié via le schéma classique.
Existera-t-il un jour une réelle légitimité pour l'auto-édition ?
Selon IndieReader, la tendance actuelle est pourtant simple : d'un côté, les consommateurs sont lassés d'entendre l'arrivée du futur carton de Dan Brown - quand son éditeur en attend un boum colossal - et de l'autre, ils attendent aussi des choses originales. De ces livres refusés par les maisons qui ne peuvent « pas prendre un tel risque », en publiant un jeune auteur inconnu... Pourtant, il faut bien renouveler le parc...
Pourtant, le cinéma indépendant s'est bien taillé une part sympathique dans la production cinématographique, alors pourquoi en irait-il différemment pour les livres ? IndieReader justement se mesure à l'effort réalisé par Sundance dans le domaine et souhaite offrir la même chance, avec un certain degré d'exigence tout de même. « Nous nous réserverons le droit d'exclure des livres qui ne répondent pas à certains critères de qualité », précise le site.
Les succès comme cette version revisitée de Orgueil et préjugé, où l'auteur avait ajouté des zombies, fut pourtant auto-édité dans un premier temps... avant de connaître le succès avec une parution chez un éditeur officiel.
Qui n'aura fait finalement que reprendre et profiter du buzz.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines