Magazine Cinéma

Kinatay - festival de cannes 2009 - competition

Par Sébastien Michel
CinemaDérangeant, malsain, et partiellement hué à Cannes, ce long-métrage philippin de Brillante Mendoza fera très certainement parler de lui.
kinatay_31122009

Il met en scène l’histoire d’un jeune policier invité bien malgré lui à la descente sanglante et morbide de ses collègues. Avec une unité de temps (une soirée) et de lieu (en voiture) quasi unique, le film ne permet pas au réalisateur de s’épancher au niveau de la mise en scène mais ce qu’il entreprend est totalement réussi. Tout est sombre, indistinct, et accompagné d’une musique très oppressante. Le malaise provoqué est immédiat et ne lâche le spectateur qu’à la toute fin.
S’il est long à se dessiner, le film bascule néanmoins petit à petit dans l’horreur. Pas au point de sursauter mais juste par sa situation glauque et malsaine à souhait. Son interprète principal est impeccable, totalement paralysé par les événements qu’il subit. Son grand tort est de ne pas savoir y mettre un terme ou de partir alors qu’il en a plusieurs fois l’occasion.
Terriblement remuant par rapport à la nature humaine, ce film montre avant tout qu’une fois que l’on perd son intégrité, on la perd à jamais. Est-ce que notre éthique, notre morale, sont ce que l’on a de plus précieux ?
Date de sortie : N/C
Réalisé par Brillante Mendoza
Avec Coco Martin, Julio Diaz, Mercedes Cabral
Film philippin.
Durée : 1h 45min.
Année de production : 2009
Distribué par Equation

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sébastien Michel 3013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines