Magazine Culture

Bertelsmann nie la suppression de 10.000 emplois

Par Actualitté
"Pure spéculation !" Quoi donc ? Les 10.000 emplois que Bertelsmann s'apprêterait à mettre à la porte comme l'annoncent les médias. Certes, la crise existe, mais la société nie ne bloc qu'elle soit touchée à ce point.
Bertelsmann nie la suppression de 10.000 emploisPourtant, les chiffres ne sont guère reluisants : le géant allemand qui contrôle entre autres RTL Group, ou France Loisirs a accusé 94 millions € de pertes sèches au premier trimestre et sa dette s'élèverait) 6,7 milliards €.
En outre, Hartmut Ostrowski avait révélé que la firme allait instaurer le plus grand programme de réduction de coûts de l'histoire de Bertelsmann, en coupant les vannes à la hauteur de plusieurs centaines de millions d'euros.
Cependant, on prend un soin tout particulier à ne pas dire d'où viendront les réductions, bien que l'on sache que plusieurs audits soient en cours dans tous les domaines de ce conglomérat international. Les résultats ne parviendront pas avant la fin de l'été et la société en profite pour gagner un peu de temps.
Les suppressions d'emplois ne seraient pas la priorité absolue, mais rien n'a encore été décidé dans un sens ou dans l'autre. La vente de certaines sections de son activité pourrait être une solution très envisageable.
Les revenus liés à la publicité avaient connu une fameuse dégringolade au cours du premier trimestre, plombant largement le budget de la société.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog