Magazine Cinéma

Re Tadam, le cri du lundi !

Par Ys
Si un jour Erzebeth se propose de vous prêter un DVD : dites oui. Même si bon, le DVD en question est... euh...bon... voilà, même s'il n'est pas vraiment dans vos cordes, quand c'est proposé avec enthousiasme et gentillesse, il faut accepter, non ? Parce que ça serait quand même dommage de laisser penser à une si charmante blogueuse qu'elle a mauvais goût (même si j'en connais qui n'ont pas hésité à... - Isil, c'est mal !).
Bon, voici le DVD en question (on ne rit pas !) :
Eh bien oui, moi aussi j'ai un coeur, non mais, et Erzebeth le sait bien !
Mais alors ce chef d'oeuvre du septième art m'est arrivé ce matin, jour de congé, dans un paquet beaucoup trop gros pour être honnête, un paquet qui laissait supposer que décidément, le lundi, c'est mon jour de chance ! Alors attention les yeux, cardiaques asseyez-vous, parce que moi, je ne m'en suis pas encore remise !
Eh oui, on a déjà discuté Tim Burton avec Erzebeth, mais alors là, je ne m'y attendais pas. Je suis tombée sur le cul en voyant le marque page, mais alors quand j'ai déballé la tasse (parvenue en un seul morceau !), il a fallu les sels pour me réanimer ! Sweeney Todd, c'est mon film préféré, au point que je n'adresse plus la parole aux gens qui ne l'ont pas vu. Je connais la B.O. par coeur (à fond dans ma petite voiture !), j'ai l'affiche du film dans mon bureau et un tee shirt ensanglanté proclamant : There is no place like London (promis, je le mets au prochain pique-nique). J'ai aussi un mug Mrs. Lovett, eh oui, avec son enseigne, mais alors ce mug-là, je VEUX qu'on m'enterre avec !
Et bien que je ne doute pas de votre bon goût à tous (je sais que comme moi, vous l'avez vu dix fois ce film, comment pourrait-il en être autrement...), je ne mets cette vidéo que pour vous rappeler de magnifiques émotions cinématographiques

Ah, j'adore cette scène ! Et celle-là aussi. En fait, j'adore ce film ! (non, je ne vous prêterai pas le DVD, je dors avec toutes les nuits !). Ci-dessous, Mrs.Lovett et Mr.T. choisissent leurs victimes, pesant le pour et le contre de chaque classe sociale :

"I'll come again when you have judge on the menu" !. Je sens que je suis bonne pour le regarder à nouveau cet après-midi !
Ah Erzebeth, comment te remercier !?  Je suis aux anges,  encore toute fébrile à me demander ce que j'ai fait pour mériter  ça...  Je te promets d'aimer Love Actually (ou de faire si bien semblant que tu ne verras pas la différence !), de lire Le château de sable et d'entamer enfin ma découverte d'Henry Bauchau. Mille mercis vraiment, je suis très touchée.
Oh, tell me why I do like mondays !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ys Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines