Magazine Culture

Eloge de la nage; Annie Leclerc

Par Sylvielectures
Eloge de la nage; Annie LeclercAnnie Leclerc dont j'avais beaucoup aimé Toi, Pénélope nous propose ici un livre d'à peine 84 pages exclusivement consacré à la nage.
Le titre est très explicite et l'ouvrage se construit par la succession de très courts textes sur l'eau, la nage, la natation, la piscine, la mer, la mare et les rivières...
L'auteur revisite son histoire intime avec l'eau.
Elle nous parle du temps de l'apprivoisement dans la mare en terre maternelle.
Elle nous dit comment elle devient nageuse avec délectation en fréquentant assidument la piscine municipale.
Elle n'oublie pas d'évoquer sa rencontre avec la mer et ses vagues où l'on ne pense plus à nager tellement pris que nous sommes dans la puissance du mouvement des vagues...
Ces courts récits sont magnifiques.
Ils pensent, traduisent dans des mots simples et forts une pratique qui semble aller de soi à l'âge adulte. Pourtant combien d'apprentissages successifs nous a-t-il fallut pour atteindre le plaisir intense et apaisant du vrai nageur ?
De quelle nageuse accomplie l'écrivaine nous parle ?
De celle qui glisse comme en apesanteur et qui est pourtant contenue toute entière dans l' élément protecteur et bienveillant qui l'enveloppe...
Annie Leclerc a visiblement aimé nager, elle le dit. Elle l'écrit. Elle le conte et elle le chante.
Si l'on a connu ce type d'expérience alors, c'est un peu de notre histoire que l'on retrouve dans ses phrases.
Un très joli livre qui fera plaisir aux nageurs et aux nageuses qui peuplent l'eau bleue et chlorée de nos piscines municipales.
Si vous en êtes, c'est assurément un livre pour vous !
"Nager veut que l'on creuse davantage le lit de la rivière, qu'on favorise le passage, qu'on en élargisse le cours. Nager veut accroître la conscience de la conscience de l'eau. Nager cherche de tous ses membres bien étirés à augmenter la joie menue de nager. Au fond nager cherche à nager. A rejoindre la rivière, étant rivière déjà, cherchant à se joindre elle même, à se connaître, à se fondre en évidence de soi."
"En elle, je me sens bien ; large et longue, musclée, efficace, vivante; J'entre en foetale souveraineté d'être par elle aimée. Et mieux qu'aimée : approuvée. Organique louange de celle qui m'accueille. J'y tète l'orgueil simple de vivre. On se comprend."
L'article de Jacqueline Remy pour L'Express Livres,
Un joli film d'Antoine Benoit sur le plaisir de nager, dans une libre adaptation du texte d'Annie Leclerc.
Un très beau texte d'Hubert Nyssen sur l'auteur où il écrit sur ce livre : "D’abord Éloge de la nage, une méditation qui enseigne l’art, pour survivre, de réconcilier le corps et la pensée par un même rythme. Elle l’a dit : "Nager sert à ne pas sombrer. À tenir le fil. De la pensée, de l’eau, de l’écriture, de la vie" .
Le billet de Joye.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sylvielectures 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines