Magazine Culture

Epiphanie sous des cieux incertains

Par Perce-Neige
Epiphanie sous des cieux incertains

C’est le souvenir d’un sentiment dont parle si bien Yukio Mishima dans le « Pavillon d’or » : « Le soleil déclinait; les collines s'enveloppaient de brume. Quelques visiteurs franchirent la porte à peu près en même temps que père et moi. A gauche, autour de la grosse cloche, il y avait un bouquet de pruniers encore fleuris. Sur le seuil du bâtiment principal qu'ombrageait un orme immense, père demanda à être introduit. Le Prieur avait une visite, lui fut-il répondu, et nous priait de bien vouloir l'attendre une petite demi-heure. « En attendant, viens faire le tour du Pavillon d'Or», dit père. Il voulait certainement montrer à son fils qu'il était connu dans la maison et se disposait à entrer sans payer; mais depuis le temps — cela faisait une dizaine d'années — où il venait fréquemment au temple, le préposé aux billets et aux amulettes aussi bien que l'homme du contrôle n'étaient plus du tout les mêmes. « La prochaine fois, ils auront encore changé!» fit père d'un air navré; mais j'eus le sentiment que son « la prochaine fois » manquait de conviction. Néanmoins, dans un mouvement délibérément jeune (c'est seulement dans des cas comme celui-là, seulement quand je choisissais d'agir de telle ou telle façon, que je retrouvais quelque chose d'un adolescent), je m'élançai joyeusement, courant presque, devançant mon père. Et ce Pavillon d'Or dont j'avais tant rêvé, voici que, d'un seul coup, bien trop vite, il déploya devant mes yeux l'ensemble de ses formes ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Cannes 2012, Jour 10 : Apocalypse now

    Cannes 2012, Jour Apocalypse

    Lentement mais sûrement, le festival touche à sa fin… La Semaine de la Critique a remis ses récompenses hier. La Quinzaine des Réalisateurs s’est aussi bouclée... Lire la suite

    Par  Boustoune
    CINÉMA, CULTURE
  • Pourquoi attendons-nous Cannes 2012 avec impatience ?

    Pourquoi attendons-nous Cannes 2012 avec impatience

    A J-4 du coup d'envoi du Festival, complétons notre exploration de la sélection officielle, en faisant cette fois un focus sur les films du Certain Regard. Cett... Lire la suite

    Par  Cannes En Live !
    CINÉMA, CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, SORTIR
  • La mort de Radiguet, de Yukio Mishima

    mort Radiguet, Yukio Mishima

    Petit clin d’œil au Salon du Livre de Paris où je suis allée il y a quelques jours et où le Japon était à l’honneur. En achetant divers ouvrages, on m’a... Lire la suite

    Par  Douceurlitteraire
    CULTURE, LIVRES
  • Yukio Mishima, La Mer de la Fertilité : Neige de Printemps

    Yukio Mishima, Fertilité Neige Printemps

    Une incursion au sein de la littérature japonaise n’est jamais aventures aisée, tant le style et le propos fleurissant de manière presque anagogique, diffèrent... Lire la suite

    Par  Agathep
    CULTURE, LIVRES
  • Blue Collar - Paul Schrader (1978)

    Blue Collar Paul Schrader (1978)

    Trois ouvriers des usines automobiles Checker a Detroit tentent de s'opposer a l'immobilisme et a la corruption du syndicat.En cette fin des années 70, Paul... Lire la suite

    Par  Just1
    CINÉMA, CULTURE
  • Guerilla de Laurent Obertone

    Guerilla Laurent Obertone

    Photographie (détail) de Juan Asensio. Acheter Guerilla sur Amazon. Nous considérerons comme un imbécile d'illustre lignage et, s'il se reproduisait hélas, de... Lire la suite

    Par  Juan Asensio
    CULTURE, LIVRES
  • Coulour dóu tèms

    Coulour tèms

    « Aigo enebido ! | Page d'accueil 16/07/2018Coulour dóu tèms Couleurs du tempsColors of time "Le Cochon Bleu" : photo Le Cochon Bleu. Lire la suite

    Il y a 11 heures, 34 minutes par   Michelbenoit84
    INFO LOCALE

A propos de l’auteur


Perce-Neige 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines